guyane
info locale

Le chikungunya progresse en Amapa au Brésil

chikungunya
chikungunya moustique
©DR
Au mois de septembre on recensait 2 cas de chikungunya à Oiapoque la ville frontière avec la Guyane, actuellement il y aurait 146 cas suspects dans l'état d'Amapa annonce le coordonateur de l'Etat de Veille Sanitaire (CSV). Dans la capitale Macapa, on se prépare à un plan  d'intervention d'urgence.
Portal Amazonia publie sur son site des chiffres sur les cas de chikungunya  décelés dans l'état d'Amapa. On constate une nette progression depuis le mois de septembre, 146 cas suspects ont été détectés.

Le virus est déjà présent dans l'état de Bahia

Le journal rapporte qu'il y aurait 15 personnes effectivement malades du chikungunya à Macapa, l'une des personnes aurait contracté le virus en Guadeloupe. Si la proximité géographique avec la Guyane où sévit le virus accrédite la thèse de la porosité sanitaire avec l'Amapa, ce n'est pas la seule hypothèse.  A Bahia aussi on recense 14 cas confirmés de chikungunya  et 2000 cas possibles, le chikungunya poursuit donc sa route au Brésil de manière autochtone.
Pour l'heure, le bureau municipal de la Santé  (SEMSA) de Macapa met en place un plan de lutte d'urgence. Il accentue notamment les pulvérisations (le journal ne précise pas le nom de l'insecticide), organise une campagne d'information sur le traitement des déchets et 14 agents sanitaires ont été envoyés en zone frontalière.
Publicité