Dossier : les squats de Terca à Matoury

social
Squat Terca
©guyane 1ère
La multiplication des habitations illégales est un phénomène qui a pris une ampleur considérable. Selon la préfecture il y aurait 70 000 squatters en Guyane. Une situation qui crée des troubles et des tensions entre squatters et propriétaires. La zone Terca Matoury en est l'illustration marquante.
L'enquête de Jocelyne Helgoualch et Elise Ramirez


 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live