publicité

carnaval

rss

Carnaval : Les présidents de comités veulent du changement à la tête de l'Union régionale des festivals et carnaval de Guyane

Emmanuel Prince n'est plus en odeur de sainteté dans le milieu du carnaval. Dans une lettre ouverte adressée aux médias, 5 présidents de comités de carnaval expliquent pourquoi ils ne veulent plus du président de l'Union régionale des festivals et carnaval de Guyane et de son équipe.

  • Patrick Clarke
  • Publié le
D’abord une clarification, à ce jour seulement huit comités de carnaval sont recensés sur l’ensemble du pays. Les autres sont davantage des comités de fête qui ne font pas partie de l’union des festivals et carnaval de Guyane.  Une lettre ouverte émanant de cinq présidents de comité a été adressé aux médias elle est signée Patricia Hunt de Matoury , Danick Degras de Cayenne, Patrick Armède de Saint-Laurent du Maroni , Philippe Alcide dit Clauzel de Rémire-Montjoly et de José Guillolet de Kourou. Ils représentent la majorité au sein de l’Union et sont des organisateurs incontournables  du carnaval affirment-ils.

Stop aux dérives

Alors ces présidents de comité tiennent à préciser qu’ils n’ont rien contre une personne en particulier mais ils remettent en cause la gestion du président de l’Union. Dans leur lettre ouverte, ils condamnent à l’unanimité l’opacité de la gestion administrative et financière d’Emmanuel Prince. Ils disent ne plus vouloir accepter les dérives au sein de l’Union et ont de fait entériné une motion de désapprobation à l’encontre du président et de son équipe. Les griefs reprochés sont : autoritarisme, non respect des statuts et appropriation du pouvoir autour d’une incessante rivalité. Les présidents signataires rappellent également que la présidence de l’Union n’est pas un chèque en blanc.
 

Préparer néanmoins les 6 semaines de festivité

Une certitude, l’Union est constituée des comités de carnaval et ceux sont eux qui décident qui doit présider aux destinées de celle-ci. Ils ont donc toute latitude pour révoquer une équipe dirigeante si elle ne s’inscrit pas dans la lignée des statuts de l’Union. Pour l’heure on ignore s'il se produira un clash. Par contre à quelques semaines de l’ouverture  de l’édition 2015, selon nos sources, les cinq comités précités prévoient de se retrouver lundi vers 18 heure à la mairie de Rémire-Montjoly pour préparer les festivités carnavalesques qui vont durer cette année du 10 janvier au 18 prochain, soit 6 semaines de festivités. 


Sur le même thème

  • carnaval

    Le carnaval 2019 en Guyane - 2

    Le personnage mystérieux du touloulou hante le monde onirique du carnaval de Guyane. De sortie le samedi soir dans les dancings "Au Soleil Levant " puis chez Polina et depuis 2019 au Grand Palace, le touloulou tourne la tête des cavaliers. Et cette année, il n'a pas failli à la tradition.

  • carnaval

    Grand Format : Le carnaval 2019 en Guyane - 1

    Le carnaval 2019 aura duré 9 semaines. Les carnavaliers n'ont pas boudé leur plaisir car, comme chaque année, cette époque festive très courue et appréciée a donné lieu à moult manifestions, bals et autres parades dans les communes de Guyane.
    Tirez sur le fil d'Ariane et découvrez ou redécouvrez quelques instants de la liesse carnavalesque 2019.

  • carnaval

    Cayenne : Les touristes présents au village du dancing Nana

    Passage quasi obligé pour les visiteurs de Guyane en cette période de l'année, le dancing Chez Nana a, samedi soir, connu une affluence des grands jours avec le show des touloulous et puis cette présence de touristes venus apprécier l'ambiance du carnaval et la féérie de la soirée Chez Nana.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play