publicité

EPAG, un appel d'offre contesté

En Guyane les petites et moyennes entreprises se plaignent du code des marchés publics dont les règles les empêchent de concourir à armes égales avec les entreprises qui ne sont pas domiciliées dans le département. Le patron d'une société et ses salariés ont barré hier matin l'accès à l'EPAG.

© Guyane1ère
© Guyane1ère
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
Philippe Durand n’est pas content et  il l’a fait savoir hier matin devant l’établissement public d’aménagement de la Guyane (EPAG). Il tenait à dénoncer l’attribution d’un marché pour les « eaux usées » à une entreprise basée en France-métropolitaine, un choix qui le surprend.
Philippe Durand, chef d’entreprise déclarait : « Je suis très étonné puisque nous avions des bon prix, nous sommes les moins cher. Nous voulons avoir des explications ».
Le directeur de l’EPAG, Jack Arthaud n’a pas souhaité le recevoir hier, mais plutôt dans la semaine. En substance il déclare : « Sur le fond de cette affaire, je n’ai pas à m’exprimer, on a appliqué le code des marchés publics ».

Le reportage de Thierry Merlin et Abel Parnasse
EPAG, un appel d'offre contesté


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play