guyane
info locale

Le dispositif "voisins vigilants" adopté par les habitants de la pointe Maripa à Roura

sécurité
Protocole Voisins Vigilants
Roura est la première commune de Guyane à signer avec les autorités le protocole de « participation citoyenne » sur la sécurité. Il a été signé hier par le maire, le préfet, le procureur et la gendarmerie. Il s’agit de faire participer les citoyens à la sécurité en lien avec la gendarmerie.


Une première expérience a été lancée dans le quartier de la Pointe Maripa, sur la route de l’est, près du pont de la Comté avec le protocole "voisins vigilants". Le quartier de la pointe Maripa, ce sont 55 maisons, 200 habitants permanents, plus une centaine de carbets occupés le week-end, le long d’une piste forestière.Dans cette zone isolée, il y a toujours eu quelques vols mais fin 2014 cela est devenu intenable pour les riverains. Ils en ont assez et parlent de monter une milice, c’est alors que la gendarmerie leur propose de s’organiser en réseau « voisins vigilants ». 
Les informations données aux gendarmes doivent respecter les droits fondamentaux individuels, et ne revêtir aucun caractère politique, racial, syndical ou religieux.  Le protocole ne concerne pas les témoins de crimes ou flagrants délits, qui doivent appeler le numéro d’urgence de la gendarmerie, le 17.

Le reportage Kessi Weishaupt et Elise Ramirez


Publicité