publicité

Les Blue Stars : 45 ans d'histoire

L'orchestre Les Blue Stars est le plus ancien groupe guyanais en activité. Sa popularité est énorme et son histoire hors norme. Une telle longévité pour un orchestre est à saluer. Henri Néron, l'un des membres fondateurs va raconter leur épopée lors d'un conférence à l'ENcre vendredi soir à 19h00.

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • Guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Les musiciens de l'orchestre les Blue Stars fêtent leur 45ème anniversaire qu'ils veulent honorer tout au long de l'année avec leur public. Durant le carnaval, ils ont annoncé cet anniversaire qui va être ponctué de différentes manifestations.
Vendredi soir, ils seront réunis à l'ENcre pour évoquer avec le public leur parcours musical qui a démarré en 1969.

Henri Néron interviewé par Charly Torres
ITW Henri Néron

Nana, la fidèle compagne des Blue Stars

Ce lieu de danse est intimement lié à la vie de Evelyna Modika surnommée Nana, créatrice de la salle de bal « Le soleil levant » en 1952. Nana y organise d’abord les bals du dimanche non costumés avec l’orchestre de Maurice Egalgi. Peu à peu cette salle devient le temple des touloulous ouvert seulement en période de carnaval, le samedi soir.
Pendant les années 80, l’orchestre les Mécènes contribue à faire grandir sa notoriété. En 1995, l’orchestre des Blue Star prend le relais et officie jusqu’à aujourd'hui.
Les Blues Star emmenés par leur leader vocal Victor Clet dit Quéquette vont accroître la renommée mythique du Soleil levant. L’orchestre créé  en 1969 notamment avec Yves Nugent, Victor Clet, José Chong Wa, Henri Néron se spécialise dans un répertoire traditionnel de biguines et mazurkas et crée notamment le fameux titre « L’istwé Nana », un titre incontournable des soirées de carnaval. Cet orchestre a sa sonorité inimitable, appréciée de nombreux fans.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play