publicité

Les habitants de la citée Coulée d'or à bout de nerfs

Il va falloir trouver rapidement un terrain d'entente à la cité Coulée d'Or entre les riverains et les utilisateurs du terrain de football. Ce dernier implanté au milieu est clôturé par des panneaux publicitaires en tôle sur lesquels atterrissent bruyamment les ballons. Les habitants disent stop.

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Inauguré en juin 2014 pour la plus grande satisfaction de tous, le terrain de football synthétique offert par la fondation "One love" de Florent Malouda joue son rôle à plein temps. Les jeunes occupent ce terrain à plein rendement, toute la journée et tard la nuit puisque cette infrastructure est éclairée.  Et cela était bien le but de cette opération.
Seulement, la clôture qui accueille des publicité est en tôle et de plus, selon un responsable d'association, elle est le support de la surface synthétique. Mais le bruit très sonore et répété des ballons sur la structure dérangent de la même manière toute la journée les proches habitants de la cité. 
Les familles sont obligées d'attendre l'extinction des projecteurs à 22h pour avoir un répit et se coucher.
L'exaspération est à son comble et les habitants qui ont lancé une pétition pour une gestion de cet équipement plus rationnelle envisagent désormais de porter plainte.
 Depuis aujourd'hui, la décision a été prise d'éteindre les lumières à 20h00. Cela devrait permettre d'apaiser les tensions.

Le reportage de Jean-Marc d'Abreu et Eric Boutin
Bruit à la Coulée d'Or


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play