Les acteurs du BTP partiellement satisfaits donnent rendez-vous au mois de septembre

travaux publics
Les acteurs du BTP en négociation à la préfecture le 30 juin
Les acteurs du BTP en négociation à la préfecture le 30 juin ©Jessy Xavier
Même si les engagements pris par l'Etat ne sont pas suffisants Cayenne et l'aéroport Félix Eboué ne seront pas bloqués par les acteurs du BTP. Ces derniers ont voté un protocole de fin de crise le 30 juin mais attendent de l'Etat d'autres engagements financiers d'ici le mois de septembre.
A l'issue de la réunion avec les partenaires de l'Etat  à la préfecture de la Guyane le mardi 30 juin, la fédération du BTP, en assemblée générale, a renoncé à bloquer l'agglomération de Cayenne et a voté la fin de la crise.  Les acteurs du secteur jouent l’apaisement alors que les vacances approchent et que le contexte budgétaire n’est pas franchement encourageant.
La fédération a tout de même obtenu 3 millions d'euros supplémentaires sur la LBU, Ligne budgétaire unique. Elle passe de 8 à 11 millions d'euros ce qui permettra la construction de 750 logements a annoncé le préfet Eric Spitz. De plus sur les 250 millions de dossiers bloqués, 183 millions d'euros ont été débloqués et c'est au total une somme globale de 343 millions d'euros qui a été affectée à divers chantiers pour l'année 2015. Des mesures fiscales particulières seront également prises pour l'apurement des dettes des transporteurs.
Le préfet a aussi précisé que la collecte pour la LBU Guyane se poursuivait.

Pour Olivier Mantez, le président de la FRPTP Guyane, les engagement pris par l'Etat ne sont pas suffisants et la fédération sera très vigilante jusqu'à la prochaine rencontre avec le préfet prévue au mois de septembre. Lors de cette réunion, il sera notamment question de la mise en place de l'opération d'intérêt nationale promise récemment et de l'abondement de la LBU.

La déclaration de Olivier Mantez

ITW Olivier Mantez sortie de crise juin 2015

 

.