Décès de Sylvie Désert

économie
Sylvie Désert
Sylvie Désert, présidente du groupement des gérants de stations-service Guyane ©guyane 1ère
Sylvie Désert est décédée. La présidente du groupement des gérants de stations service a succombé à une longue maladie.  Elle est morte ce lundi 03 août, à Cayenne, à l'âge de 46 ans.

Sylvie Désert était avant tout une chef d’entreprise. Gérante d’une station service route de Baduel, elle était la présidente du groupement des gérants de stations. Elle avait été réélue à ce poste à l’unanimité en avril dernier. On se souvient notamment de son bras de fer avec l’Etat  sur les marges, il  y a 2 ans.  
Sylvie Désert avait également géré un petit hôtel à Cayenne, une boucherie et une boutique. Elue consulaire à la chambre de commerce et d’industrie, sous la présidence Prévot, elle y était responsable de la formation.

L'engagement politique en 2010

En 2010, Sylvie Désert se lance en politique. Mais c’est en tant que chef d’entreprise qu’elle s’engage, pas en tant que fille de (Sylvie Désert était la fille de Pierre Désert, ancien maire de Régina et ancien président du conseil général).
Elle rejoint l’équipe de Guyane 73, derrière Rodolphe Alexandre. Elue régionale, elle devient déléguée au tourisme et à l’agriculture. Et tout naturellement, elle est nommée présidente du CTG, le comité du tourisme de la Guyane, un des satellites de la région.
Depuis un an, Sylvie Désert avait quitté la scène publique, à cause de ses problèmes de santé. Elle était la mère d’un garçon de 13 ans. 

Le reportage de Jean-Marc d'Abreu