La région donne un coup de pouce à la commune de Kourou

politique
Signature de contrat à Kourou
Signature du contrat entre Rodolphe Alexandre et François Ringuet ©Laurent Marot
Le président du conseil régional a signé le 3 août avec le maire de Kourou des conventions de co financement sur quinze projets. Cela rentre dans le cadre du « pacte territorial » passé par la collectivité régionale avec les communes guyanaises

Alors que la commune de Kourou accuse un lourd déficit,  la signature de cette convention représente un financement total de 4,8 millions d'euros, dont les deux tiers sont apportés par la région. Le maire, François Ringuet, se réjouit de ces aides qui apportent véritablement un nouveau souffle à sa collectivité.
Parmi les projets co-financés par la région figurent la construction d’un skate park sur la place de la cocoteraie, la réalisation de l’éclairage public à l’entrée de Kourou et à Pariacabo, ou encore la réhabilitation d’une pompe de carburants détaxés pour les pêcheurs et agriculteurs.

Un pacte territorial qui s'applique à toutes les communes

En mars dernier, la ville de Kourou a voté son budget avec un déficit de 22 millions d’euros, en raison des dettes laissées par l’équipe Antoinette, argue la majorité. Ce que conteste l’ancien maire. 
François Ringuet étant un soutien déclaré au président de région , y aurait-il une démarche électoraliste dans ces aides apportées à Kourou ? Pas du tout, répond Rodolphe Alexandre, qui rappelle que toutes les communes guyanaises ont droit au pacte territorial et que ces financements  sont garantis ou presque quelque soit le résultat de l’élection à la Collectivité Territorial de Guyane au mois de décembre.