guyane
info locale

« Un gros bonnet » de l’orpaillage clandestin arrêté et placé en détention

orpaillage
Poudre d'or
©guyane 1ère
Le 15 août, à Maripasoula, les gendarmes ont interpellé sur un site clandestin un ressortissant brésilien surnommé « Conrado ». Il est soupçonné d’être le chef d’un réseau d’approvisionnement des sites illégaux qui opère depuis plusieurs années sur la commune.
C’était une petite entreprise illégale qui rapportait gros… 6 kg d’or par mois de bénéfice net depuis au moins quatre ans, indique la gendarmerie dans un communiqué. Soit selon nos calculs, plus de deux millions d’euros empochés chaque année depuis 2011. Le ressortissant brésilien arrêté samedi est soupçonné d’être le chef de ce réseau d’approvisionnement. Appelé « Conrado », un surnom tiré de son identité, il est âgé de 35 ans et vient de l’Etat du Maranhao.
Il faisait travailler une bonne dizaine de personnes. Ce réseau se servait de la rivière Inini pour ravitailler les sites clandestins de Maripasoula en carburant, nourriture, marchandises diverses, mais aussi en armes. Conrado est aussi soupçonné d’avoir exploité une mine clandestine..
La « petite » entreprise était basée en toute impunité juste en face du bourg de Maripasoula, sur la rive surinamaise du Maroni.

Au terme de 80 heures de garde à vue à la section de recherches à Cayenne, « Conrado » a été placé en détention provisoire au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly. L’enquête se poursuit dans le cadre d’une commission rogatoire délivrée par la juge d’instruction.