Débrayage à l'école privée catholique Sainte-Thérèse à Rémire-Montjoly

conflit social
Débrayage à l'école Sainte-Thérèse à Montjoly
Débrayage à l'école Sainte-Thérèse à Montjoly ce matin ©GP
Trop de dysfonctionnements perdurent à l'école privée Sainte-Thérèse de Montjoly. Enseignants, personnel et parents d'élèves étaient tous ensemble ce 16 octobre au matin pour protester contre le manque de moyens, les retard de paiement de salaires et des décisions arbitraires de l'OGEC. 
Le débrayage devant cet établissement privé était prévu de 6h45 à 9h45. Il a réuni devant les portes de l'école, des parents d'élèves, des enseignants et des personnels de l'OGEC (Organisme de Gestion de l'Enseignement Catholique). Cette mobilisation a pour but d'attirer l'attention sur un certain nombre de points recensés dans un tract qui fait état de manque d'hygiène et de l'insécurité générés par des travaux d'agrandissement de l'école, d'un sous effectif de personnel de surveillance et de manque matériel. Par ailleurs l'OGEC aurait unilatéralement supprimé toutes les activités périscolaires et l'étude surveillée. le document intitulé "École et enfants en danger et défaillances de l'OGEC" fait, aussi, état du retard dans le paiement des salaires du personnel OGEC .
Travaux d'agrandissement de l'école Sainte-Thérèse
Travaux d'agrandissement de l'école Sainte-Thérèse ©GP

La réaction de Madame Buirette, secrétaire de l'école Sainte-Thérèse de Montjoly
Réaction Mme Buirette, secrétaire de l'école Sainte-Thérèse de Montjoly

La réponse du président de l'OGEC école Sainte-Thérèse de Montjoly, Olivier Chamoux