guyane
info locale

Séance de droit de la Collectivité Territoriale de Guyane

collectivité territoriale de guyane
La cité administrative régionale de Guyane
©CR Com
L'assemblée de Guyane naît officiellement ce matin à 9 heures à l’Hôtel de la Collectivité Territoriale, à Cayenne. Les élus réunis procèderont à l’élection du premier Président de l’histoire de la Collectivité Territoriale de Guyane et des membres de la commission permanente
La séance de droit donne naissance aujourd’hui à la CTG. Le préfet ouvre la séance avant de laisser place au déroulement de l’installation de la collectivité territoriale.


L’élection du premier Président de la Collectivité Territoriale de Guyane

C’est le doyen d’âge, Pierre Désert qui va organiser le vote pour le Président. Il sera assisté du benjamin des élus, Lénaïk Adam. Concernant l’élection du Président de la CTG, les candidats présentent  leurs candidatures. Il ne devrait y avoir qu’un seul candidat : celui qui a remporté l’élection Rodolphe Alexandre. Cependant rien n’empêche à l’opposition de proposer une candidature et de présenter Alain Tien Liong par exemple.
C’est un vote majoritaire à trois tours.  Pour les deux premiers tours, il faut la majorité absolue c’est à dire 50% des suffrages plus une voix.
Si la majorité absolue n’est pas atteinte après les deux tours, un 3ème tour est organisé. La majorité relative suffit pour l’emporter.
Dans le cas où le troisième vote ne permet pas la désignation du Président, c’est le bénéfice de l’âge qui est appliqué : le plus vieux des candidats est élu.
Les tours se font à la suite, il n’y a pas de temps d’attente entre deux votes.Tant que le Président n’est pas élu, la séance ne se poursuit pas.
Une fois élu, le Président de la CTG prend place au pupitre, pour présider la première séance de la nouvelle Collectivité Territoriale de Guyane.

Détermination du nombre de vice- présidents de l’Assemblée de Guyane et du nombre de membres de la Commission Permanente

Vient ensuite la première étape pour la création de la commission permanente. La majorité dans le cas présent décide du nombre de vice-présidents et des membres. Une proposition est faite à l’opposition qui peut accepter ou pas. Si elle valide cette proposition, on parle de consensus et alors les opérations peuvent être rapides puisque la commission permanente est élue à main levée en un seul vote.
L’opposition est représentée ainsi que la loi le prévoit, mais le Président n’est pas obligé de lui donner une vice- présidence.
La commission permanente reçoit délégation de l’assemblée, des 51 élus dont le Président.


Délégation d’attribution accordée par l’assemblée de Guyane à la Commission Permanente et au Président

Une fois la commission permanente désignée, après le vote, le Président de la CTG rappelle la ou les délégations d’attribution des élus qui la compose.
La séance se termine avec la lecture du règlement de la nouvelle Collectivité Territoriale de Guyane.  
Publicité