guyane
info locale

L’ouest, parent pauvre de l’énergie en Guyane

énergie
Réunion de crise à Saint-Laurent
Réunion de crise de la direction EDF à Saint-Laurent du Maroni le 6 janvier ©Eric Léon
La coupure record de près de 24 heures dans l'ouest guyanais survenue les 5 et 6 janvier met en lumière la grande fragilité de cette région en matière de fourniture en énergie. 
La coupure de près de 24 heures qui a touché l’ouest entre mardi et mercredi fait suite à de nombreuses autres coupures ces dernières années dans cette partie de la Guyane. Cette région de 60 000 habitants, en forte croissance, souffre d’une carence en moyens de production électrique. Le courant est acheminé à partir du barrage de Petit Saut à Sinnamary ou de la centrale de Degrad des Cannes à Rémire-Monjoly, essentiellement par une ligne de 90 000 volts, qui n’est pas redondée. En cas d’incident, il n’y a donc pas d’autre alternative, et les groupes de secours installés à Saint Laurent, sous dimensionnés, ne suffisent pas à prendre le relais.
 
Reportage de Laurent Marot et Jean-Gilles Assard.

Depuis 2010, l'ouest guyanais subit des coupures d'électricité à répétition, cela en fait une zone sinistrée

 

Publicité