La grève de l'éducation nationale moyennement suivie en Guyane

éducation
Réunion syndicale
Réunion au local syndical ©Alexandra Silbert
La journée de grève nationale a trouvé un écho moyen en Guyane. La FSU a appelé à mobiliser aujourd’hui contre la réforme des collèges et pour une hausse des salaires des fonctionnaires. 
Chez les enseignants du 1er degré, un tiers a répondu à l’appel, pour les professeurs de collège le syndicat SNES Guyane évalue les grévistes à 30%.
La grève ne devrait pas durer plus d’une journée, mais les syndicats pourraient déposer un nouveau préavis s’ils estiment ne pas être entendus.
Ils étaient une trentaine de grévistes étaient rassemblés 26 janvier matin dans les locaux syndicaux de Mont Lucas.
Au SNUIPP, les enseignants demandent une revalorisation salariale. Le point d’indice base de leur rémunération m’a pas augmenté depuis 6 ans. Ils demandent plus de pouvoir d’achat.
En face dans les locaux du SNES, les professeurs des collèges veulent faire abroger la réforme annoncée pour la rentrée prochaine. Cette dernière prévoit des enseignements pluridisciplinaires et un accompagnement personnalisé des élèves. Pour les enseignants ça veut dire moins d’heures pour les matières traditionnelles. 
Les syndicats n’hésiteront pas à remonter au créneau pour faire valoir leurs revendications.