publicité

Matoury : un conflit au bord de l'enlisement

Il n'y pas d'avancée dans le conflit qui oppose le maire de Matoury, Gabriel Serville à une partie de son personnel constitué en collectif et en grève illimitée depuis 5 jours. Ces agents dénoncent son plan de réorganisation du travail. 

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • guyane 1ère
  • Publié le
A Matoury, la grève à la mairie a démarré le 11 février. Des agents communaux se sont regroupés en collectif pour porter leurs revendications et obtenir des réponses. Quatre syndicats différents  FO, Unsa, UTG et CDTG les soutiennent. Leur principal grief porte sur la réorganisation du travail mis en oeuvre à la mairie effectuée sans consultation des organismes paritaires.
Une réunion s'est tenue le 15 février entre les deux parties sans qu'il y ait eu une entente. Les grévistes réclament la tenue d'un conseil municipal extraordinaire le 17 février. Le maire contraint par un agenda chargé propose la date du 25 février ce que refuse le collectif.  Le conflit semple parti pour durer.

Le reportage de Marc Philippe Coumba
La grève se poursuit à Matoury

Sur le même thème

  • conflit social

    Les chasseurs en colère bloquent l'ONF

    Les chasseurs mécontents réclament le libre accès aux pistes de l’ONF pour la chasse. Ils accusent les agents de l’Office d’interdire la libre circulation en forêt, alors qu’eux-mêmes et leurs proches jouissent seuls du privilège du domaine forestier.

  • conflit social

    Grève à l'association Ebène

    Depuis le 6 février, une partie du personnel de l'association Ebène, structure qui se déploie dans le secteur sanitaire et médico-social, a cessé le travail, à l’appel de l’UTG. Le mouvement est suivi par environ 10% du personnel qui réclame, notamment, la mise en oeuvre de la prime Macron. 

  • conflit social

    Grève au CHK : toujours pas de signature de fin de conflit

    Le Centre Hospitalier de Kourou est toujours paralysé par le mouvement de grève initié depuis 37 jours par le syndicat UTG. En cause, le passage des agents de l’ex CMCK vers la fonction publique hospitalière. Hier les négociations n’ont pas abouti à une signature de fin de conflit.  
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play