publicité

Femmes guyanaises : Ghislaine Boudard

Dans le cadre de la journée mondiale de la femme le 8 mars prochain, nous vous proposons 7 portraits de femmes guyanaises qui dans leur domaine ont été des pionnières. Premières à avoir assumé des fonctions ou des métiers nouveaux participant ainsi à la valorisation de la femme en Guyane.

Femmes guyanaises
Femmes guyanaises
  • Aline Belfort
  • Publié le , mis à jour le

Ghislaine Boudard, premier femme huissier de la Guyane et des Antilles françaises

Il y a encore peu de temps, La profession d’huissier était exercé par les hommes. Des femmes, nos pionnières, dont Ghislaine Boudard ont osé  affronter Les risques de ce métier. Le parcours de notre première huissière en Guyane et aussi aux Antilles en est la preuve.
Née à Cayenne. Ghislaine effectue sa scolarité  dans sa ville natale de la maternelle au lycée. Le Baccalauréat littéraire obtenu, elle s’inscrit en tant qu’étudiante- salariée à l’institut VIZIOZ, en Guyane, afin de préparer le DEUG en droit.
Une fois le DEUG obtenu, Ghislaine Bourdard poursuit ses études en Guadeloupe.

Elle décide donc d’embrasser la  carrière d’huissier de justice.

Elle obtient son examen professionnel, puis effectue son  stage obligatoire en France. Elle crée la surprise ! D’une part parce que peu de femmes, en France, exercent cette profession et d’autre part, elle est Guyanaise.
Puis, elle est recrutée en Guadeloupe, en tant que suppléante de l’étude de son maître de stage de 1984 à 1986 puis, devient son associée  jusqu’en 1989.
Tout en exerçant, Ghislaine obtient la licence en droit en 1984 et la maitrise en 1985.
Quelle représentation a t-on de la femme dans la société de l’époque et dans ce secteur professionnel :
Les femmes surtout pensaient que Ghislaine Bouddard était une secrétaire. Les hommes, eux, la  mettaient à l’épreuve en lui confiant de nombreuses missions sur les chantiers. Elle était l’attraction dans ce secteur professionnel.
 
En 1989, Ghislaine prend la décision de s’installer en Guyane.

 
La spécificité du métier d’huissier en Guyane

Les tâches leur incombant sont nombreuses. Parmi les nombreux exemples donnés par Maître Boudard, nous en choisirons un, en lien avec l’exploitation aurifère.
La saisie d’un bull relève de la compétence de l’huissier.
Pour cela, il faut le récupérer en forêt et l’opération peut bien ou mal se passer surtout quand  le tiers détenteur tient à informer qu’il a déjà tiré sur un hélicoptère. Notre huissière se rend sur les lieux avec un ou deux  mécaniciens et l’aide de la force publique qui est limitée dans le temps. Une base arrière de sécurité est organisée à quelques kilomètres. La pelle ou le bull est remis en état si possible afin de le faire rouler à travers la forêt. S’agissant de petits matériels, d’un groupe électrogène par exemple, on le sangle pour le transporter par hélicoptère. Le petit matériel est en général mis dans des filets puis accroché à l’élingue de l’hélicoptère. De telles interventions mobilisent une quinzaine de personnes. 
Loin d’éviter ces interventions spécifiques en forêt, Ghislaine nous confie qu’elle vit des moments extraordinaires. Elle participe activement aux différentes opérations de remise en état, reçoit des giclés d’huile lors de la mise en marche de la machine.
Là encore, elle crée la surprise ! L’intervention terminée, les rapports avec les autres intervenants démontraient  bien que le doute était levé sur ses capacités physiques et mentales.

 
D'autres secteurs d’intervention peu connus.

Dans le cadre de leurs procédures administratives, les entreprises d’énergie renouvelable telles que : les fermes solaires ; les centrales hydro-électriques font appel à l’huissier tant pour les formalités liées à la défiscalisation que pour les problèmes d’entretien ou les pannes.

 
De nombreux loisirs dont  un atypique 

Ghislaine pratique la planche à voile, du sport en salle.
Ghislaine crée à nouveau la surprise  en tant que pilote d’avion. Elle a appris à piloter à l’âge de 18 ans !
 
Il y a 30  ans que Maître Ghislaine Boudard exerce le métier d’huissier. Que son exemple soit suivi par beaucoup d’autres femmes car elles sont encore très peu nombreuses à l’exercer en Guyane.  



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play