guyane
info locale

2,5 millions d'euros pour renforcer l'agriculture Guyanaise

agriculture
Elections à la Chambre d'Agriculture
Le marché des producteurs à Cayenne ©guyane 1ère
L'Etat va dégager une enveloppe de 2,5 millions d'euros pour renforcer l'appui technique aux agriculteurs guyanais. Cet appui financier s'inscrit dans les axes de développement agricole du Plan d'Urgence Guyane (PUG).
Les professionnels du secteur et la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt (DAAF) ont été unanimes à l'heure de faire le bilan : la Guyane accuse un retard conséquent dans l'encadrement technique et administratif de ses filières agricoles vis-à-vis des DOM ou encore de l'hexagone. Ces déficits affecteraient la capacité des agriculteurs à faire face aux spécificités du territoire et impacteraient les performances économiques, sociales et environnementales des exploitations agricoles Guyanaises. C'est donc d'un commun d'accord entre la DAAF et la CTG que des pôles de travail ainsi que des études, dans le cadre des axes de développement agricole du Plan d'Urgence Guyane, ont été lancés de sorte à pouvoir étudier au mieux les besoins de ce secteur porteur de l'économie locale.

2,5 millions d'euros injectés dans l'agriculture guyanaise


Pour répondre à ce besoin de la communauté agricole de Guyane, l'Etat a décidé un plan de renforcement à 2,5 millions d'euros pour l'encadrement technique et administratif du secteur primaire local. De ce fait, ce sont plus de 30 emplois de conseillers et d'animateurs qui pourront être recrutés et effectifs courant 2018, multipliant par deux le nombre d'encadrants dédiés à l'appui du monde agricole en Guyane. Des discussions devraient avoir lieu très prochainement avec les professionnels du secteur afin de mettre en place le plus rapidement et efficacement possible ce dispositif qui, à terme, serait bénéfique pour les compétences et la compétitivité de l'agriculture du territoire.
Publicité