guyane
info locale

30% de la population vivant en Guyane serait d'origine étrangère

immigration
Laurent Martin, le président du tribunal administratif de Guyane
Laurent Martin, le président du tribunal administratif de Guyane ©Charly Torres
Le président du tribunal administratif, Laurent Martin invité de Mayouri info s'est exprimé sur les droits des étrangers en Guyane. La question sera débattue à l'Université de Guyane le 14 novembre. Un sujet d'importance en Guyane où les étrangers représentent 30% de la population.
Alors que le gouvernement annonçait la semaine dernière l'instauration de quotas pour l'immigration professionnelle et au mois d'octobre le projet de limiter de l'accès des étrangers aux soins, va se tenir à Cayenne, ce 14 novembre une journée d'études intitulée  "Le droit des étrangers en Guyane état des lieux et perspectives". Elle est organisée par le tribunal administratif en collaboration avec le département juridique sciences économique de l'Université de Guyane.


Une population étrangère qui ne cesse d'augmenter

30%  de la population est étrangère en Guyane, c'est un constat annonce Laurent Martin, le président du tribunal administratif et c'est considérable. En France, elle est de 7%, en Guadeloupe de 5% et en Martinique de 2%. Forcément cela a des implications dans tous les secteurs de la société guyanaise. Le sujet est compliqué à traiter mais il faut l'aborder, il constitue actuellement 70% de l'activité du tribunal administratif.
Le président reconnait qu'en Guyane il y a un problème d'accès aux droits et à la justice pour les justiciables souvent par ignorance et dans les communes éloignées et il en est de même pour les étrangers.
Le droit des étrangers s'est complexifié depuis une trentaine d'années, il faut mieux maitriser la matière.
En Guyane, les nationalités les plus représentées sont surinamaise, brésilienne et haïtienne. 

L'intégralité de cet entretien ici :
Mayouri info : le droit des étrangers avec le président du tribunal administratif Laurent Martin
 
 
Publicité