320 kg de cocaïne saisis par la douane ce premier trimestre en Guyane

orpaillage
Saisie de cocaïne en Guyane
Saisie de cocaïne en Guyane ©Douanes et droits indirects
La direction des douanes et droits indirects vient de communiquer les chiffres du premier trimestre 2022. La lutte active contre le trafic de drogue continue et a, notamment, permis de saisir 320 kg de cocaïne. Un premier bilan jugé encourageant qui s'inscrit dans la continuité de l'année 2021 où il a été procédé à des prises record.

Les trafiquants ne manquent pas d’imagination comme en atteste les saisies effectuées par les douaniers dans les colis postaux où l’on retrouve de la cocaïne dans les fruits et légumes, des viandes, des poissons…

De la cocaïne cachée dans un pitaya
De la cocaïne cachée dans un pitaya ©Douanes et contributions directes


Ce type de prise représente le quart des affaires traitées.
Depuis le début de l’année, au cours 183 constatations ont été effectuées et 320 kg de drogue, de la cocaïne, ont été saisis.
C’est un chiffre important, pour rappel en 2021, le service des douanes a ainsi ôté de la circulation plus d’une tonne de cocaïne, exactement 1260 kg.

L’activité douanière concerne aussi les mouvements financiers illégaux liés au trafic de stupéfiants. D’importantes sommes d’argent, pour exemple, 136.295€ ont été ainsi récupérés. En ce qui concerne l’orpaillage illégal en 2021, 21 missions ont permis de la saisie de 11 kg de mercure , 70 tonnes de produits, 65 000 d’hydrocarbures et 2,2 kg d’or natif.

Une saisie d'or en Guyane
Une saisie d'or en Guyane ©Douanes et droits indirects