publicité

A 40 ans Paulette Roche entame une reconversion pour devenir infirmière

Mère de quatre enfants et mariée, Paulette Roche est secrétaire médicale à l'hôpital de Cayenne. Elle rêvait de devenir infirmière. Elle a sauté le pas. En première année de formation à l'IFSI, elle effectuera son premier stage pratique au mois de novembre au CHOG de Saint-Laurent. 

Paulette Pierre Alexandre Roche élève à l'Institut de formation en soins infirmiers à Cayenne © CL
© CL Paulette Pierre Alexandre Roche élève à l'Institut de formation en soins infirmiers à Cayenne
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
La jeune femme a pris sa décision en 2017. Paulette souhaitait effectuer une reconversion dans le milieu médical et y songeait depuis 2 ans. Elle effectue des démarches auprès de son employeur, l'hôpital de Cayenne, pour être prise en charge dans le cadre de la promotion professionnelle. Une fois cette prise en charge obtenue, il lui reste 7 mois pour préparer le concours.
Paulette s'organise avec sa famille et passe les épreuves au mois de février et au mois de mai. Au mois de juin, elle est admise 5ème sur la liste principale qui compte 47 places. Paulette s'est remise à étudier, elle a fait sa rentrée à l'Institut de Formation aux Soins Infirmiers le 3 septembre dernier.
 

Un rêve qui se réalise à mi parcours

Cette mère de famille a toujours voulu travailler dans le domaine de la santé :

"Une vocation? oui sans doute, le milieu médical m'a toujours attiré. Je me voyais travailler à l'hôpital ou dans un centre de santé. C'est ce que je voulais faire après le bac, puis la vie..."

A mi parcours de sa vie professionnelle, elle se donne maintenant les moyens de se réaliser pleinement. Sa famille n'en pâtit pas, les enfants adhèrent à son projet. Cela est même encourageant pour sa fille Edwarda de 17 ans en terminale. Elles révisent ensemble. Et surtout son époux, l'épaule sans réserve dans l'organisation familiale.
 

La solidarité entre étudiants

Les étudiants de cette promotion 2018 viennent de tous les secteurs professionnels. Une classe hétérogène mais néanmoins solidaire. Paulette se sent bien et apprécie l'ambiance qu'il règne au sein du groupe. Selon elle, il faut s'entraider car chacun a un potentiel qui peut être mis au service des autres.
En attendant, en novembre Paulette sera à Saint-Laurent pour un mois de stage au Centre Hospitalier. Elle s'est organisée avec deux autres stagiaires et elles ont déjà trouvé à se loger en colocation. 
Paulette Roche entend bien réussir cette bataille. Elle croit en elle et ses possibilités et se sait soutenue. 1 537 858 802

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play