Procès en appel dans l'affaire Goudet / Anicet : le parquet demande le maintien des peines d'Olivier Goudet

justice
Les membres de Trop Violans devant le Tribunal de Cayenne pour soutenir Olivier Goudet dans l'affaire qui l'oppose à Jean-Yves Anicet. ©Olivier DAMONE
Le 13 janvier 2022, au Tribunal de Cayenne, s'est tenu le procès en appel d'Olivier Goudet dans le cadre de l'affaire l'opposant à Jean-Yves Anicet. Le président de Trop Violans avait écopé de cinq ans de privation de droits civiques et de six mois de prison avec sursis. Le parquet a demandé le maintien de ces peines. Le verdict sera connu le 4 février 2022.

C’est une affaire vieille de plus de deux ans. Ce jeudi 13 janvier 2022, après plusieurs heures d'audience à la Cour d'appel de Cayenne, le parquet a demandé le maintien des peines attribuées à Olivier Goudet en première instance (soit cinq ans de privation de droits civiques et de six mois de prison avec sursis).

Le président du collectif Trop Violans était une nouvelle fois au Tribunal de Cayenne dans le cadre de l’affaire qui l’oppose au policier Jean-Yves Anicet. Ses avocats ont, quant à eux, plaidé la relaxe du militant et l'annulation de ses peines. Ce matin, il est venu accompagné des membres de son association au centre-ville. 

Olivier Goudet devant le Tribunal de Cayenne pour l'affaire avec Jean-Yves Anicet. Le militant brandit une réplique du Code noir. ©Olivier DAMONE

Rappel des faits dans l'affaire Goudet/Anicet

Le 28 août 2019, Olivier Goudet et Jean-Yves Anicet ont une altercation lors d’un rassemblement devant l’hôtel de la Collectivité Territoriale. Selon les témoignages, l'entrée est refusée à Olivier Goudet mais autorisée à d’autres membres du collectif. D’après le principal concerné et les membres de Trop Violans présents sur place, des violences ont lieux. Les deux hommes portent plainte. 

Sur une banderole, les militants demandant la libération de Stéphane PALMOT, Gilles BEAUDI, Richard CIMONARD et Marchener ALEXANDER. ©Olivier DAMONE

Après une audience tenue le 10 septembre 2020 au Tribunal Correctionnel de Cayenne, le verdict tombe le 5 novembre 2020. Olivier Goudet écope finalement de . Jean-Yves Anicet est, lui, relaxé. Le militant guyanais et leader de Trop Violans décide de faire appel de la décision. Notez qu'après cette nouvelle audience, le verdict sera connu le 3 février 2022.