Affaire Rexma : une nouvelle instruction du dossier

orpaillage
Rexma
©guyane 1ère
L'affaire Rexma de nouveau en justice : le rejet de la demande d'Autorisation d'Ouverture de Travaux Miniers par le préfet de Guyane en 2015 sera finalement réexaminé. C'est ce qu'a décidé le juge administratif dans un jugement rendu le 3 mars.
Il est enjoint au préfet de Guyane de procéder à une nouvelle instruction de ce dossier Rexma dans un délai de deux mois. La décision du représentant de l'état de ne pas accorder l'autorisation datait du 13 octobre 2015.

Le lieu concerné pour ce projet d'exploitation aurifère de Rexma se situe à la crique Limonade à 5 km de la commune de Saül qui est dans l'emprise du Parc Amazonien. Un permis d'exploitation de 5 ans avait été signé en 2012 sur une superficie de 10,1 km par le ministre de l'industrie Eric Besson soulevant de nombreuses objections locales notamment sur les risques environnementaux. Un permis suspendu quelques mois plus tard par le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg en raison d'une étude d'impact environnementale considérée comme douteuse. 

Le reportage de Renaud Terrazzoni et Claude Djani

Les Outre-mer en continu
Accéder au live