guyane
info locale

"Afro Pulse" : la guyanaise dans toute sa diversité

mode
"Afro Pulse" : la guyanaise dans toute sa diversité
©F. Larzabal
Fiona Bellony est un nom à retenir dans le milieu de la mode. Après trois ans en petit comité, elle s’expose devant le grand public pour faire connaître son art. Au marché de Cayenne, la jeune créatrice de 34 ans a présenté plus d’une centaine de pièces : tee-shirts, sac, et bijoux en tout genre. 
 
Trois  jeunes femmes parées de leurs tee-shirts blancs s’installent  entre les fruits et légumes pour présenter la collection des trois têtes au marché de Cayenne. Fiona Bellony, la créatrice met en valeur les femmes amérindiennes, créoles et européennes en hommage aux trois singes de la sagesse qui ne parle pas, ne voit pas et n’entend pas. Collier, maré tet, pochettes, sac, parapluies sont en expo vente sur le stand éphémère. C’est la première fois que Fiona Bellony, habituée aux ventes privées, présente ses créations de vêtements et de bijoux en tout genre au grand public.
FionaBellony, créatrice de mode Afro Pulse Collection :

"C'est un lieu de vie c'est un lieu où l'on rencontre la population et puis c'est vrai on a connu ce lieu petite, donc on a évolué avec ce lieu, et puis aujourd'hui c'est logique pour nous, de venir nous installer au marché de Cayenne."

Un choix osé pour la jeune créatrice d’afro pulse collection qui depuis trois ans effectue des ventes privées à Cayenne.
Ses réalisations ont été bien accueillies par la population. Magnifique le travail de cette jeune femme polyvalente de 34 ans qui ne compte pas ses heures de travail. Entre l’organisation de mariage et de spectacles, Fiona Bellony prépare sa nouvelle collection qui sera présentée le 04 octobre à Cayenne dans une vente privée.
FionaBellony :

"On continue à faire le tour de la Guyane, on part se balader à Cacao, donc je pense que je commencerai par la communauté Hmong et puis j'irai vers Saint - Laurent du Maroni."

Les 145 pièces proposées aujourd’hui n’ont pas été vendues mais cette première exposition, conforte Fiona Bellony dans l’envie de faire connaître ses oeuvres en Guyane et ailleurs, notamment en Martinique où elle sera présente pendant 5 jours à compter du 22 septembre. Avis aux amateurs !
©F. Larzabal


 
Publicité