guyane
info locale

L'Agence française de la biodiversité installée officiellement à Cayenne

politique
La photo de famille de l'installation de l'AFB
L'installation dans les locaux de l'Agence française de la Biodiversité ©Océlia Cartesse
Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur de la Recherche et de l'innovation et Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire étaient présents pour l'installation des nouveaux locaux de l'Agence française de la biodiversité place Léopold Héder à Cayenne.
L'agence française de la biodiversité est désormais installée dans un bâtiment historique récemment réhabilité de la place Léopold Héder à Cayenne. La signature de la convention de la mise en place de cette agence a eu lieu en présence de Frédérique Vidal ministre l'Enseignement supérieur de la Recherche et de l'innovation, de Sébastien Lecornu  secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire, de Rodolphe Alexandre, président de la CTG, d'Hélène Sirder déléguée au Développement durable, aux Mines et à l'Energie et du député Léanaïck Adam. Cet immeuble de caractère est aussi destiné à accueillir d'autres services. 
Immeuble de l' AFB
L'immeuble qui va accueillir l'AFB ©Océlia Cartesse
 

Une agence pour soutenir les porteurs de projets

En premier lieu l'AFB doit soutenir les porteurs de projets de développement économique, de la définition des projets à leur concrétisation. Elle doit aussi contribuer à leur valorisation et à leur essaimage. Trois agents sont pour l'instant affectés à cette agence. Cette petite équipe doit travailler en symbiose avec les autres entités territoriales de l'AFB (antennes, services départementaux et parcs).
La volonté de la Collectivité Territoriale de Guyane est que cette agence contribue à la structuration de la filière de la biodiversité au plan local et accroître la visibilité de la Guyane au niveau national et européen.
L’AFB avait déjà effectué une première mission en Guyane du 26 mars au 1 avril dernier. L’objectif était de recueillir les besoins et les avis des acteurs locaux vis-à-vis de ce futur service. Une deuxième mission avait permis de creuser certains sujets particuliers.
 




 
Publicité