Agriculture : la plantation d'Aquilaria, l'un des bois les plus précieux au monde, expérimentée en Guyane

agriculture
Plantation Aquilaria
©CTG
L’audace de trois agriculteurs guyanais. A Cacao et à Régina, ils travaillent à l'implantation de l'Aquilaria. Un arbre aux vertus médicinales, très prisé dans l'univers de la parfumerie. Un projet agricole soutenu par les fonds européens.
 
L’aquilaria, ou arbre à encens est un arbre originaire de l’Asie du sud. Depuis quelques années, il fait l’objet d’expérimentation en Guyane. En Asie, ces arbres sont en voie de disparition. Son coût a été multiplié en raison de sa rareté. Le kilo est estimé entre 30 000 et 40 000 euros.


Une parcelle de 11 hectares

La parcelle expérimentale s’étale sur 11 hectares. Elle a bénéficié d’un financement FEDER, fonds européen pour le développement régional. Les initiateurs du projet sont soutenus par le CIRAD, (centre de coopération international en recherche agronomique pour le développement) et de la Collectivité territoriale de Guyane autorité de gestion des fonds européens.


Un projet initié il y a cinq ans

Trois agriculteurs sont à l’origine de cette expérimentation à Cacao et Régina. Cela fait cinq ans qu'ils tentent de la mener à bien. Le plus difficile est d'obtenir le bois noir ou bois d'Aggar. C'est ce bois "malade" qui est l'un des plus précieux au monde. Il est connu depuis des millénaires pour ses vertus hautement médicinales, son huile essentielle très utilisée en parfumerie. 
Le reportage de Guyane la 1ère :