Allégements des mesures sanitaires : ce qui change au 21 mars pour les cas contact

coronavirus
Covid
A partir de ce lundi 21 mars, les règles changent pour les cas contact. Vaccinés ou non, ils n'auront plus de période d'isolement obligatoire à respecter. Par ailleurs, ils devront réaliser un test deux jours après avoir été alertés. Ces mesures concernent toutes les personnes de plus de 12 ans.

Nouvelle étape pour l’allégement des mesures sanitaire liées au Covid-19. Après la fin du pass sanitaire, puis la fin du masque en intérieur, l’on passe désormais à la fin de la période d’isolement obligatoire pour les cas contacts.

A partir de ce 21 mars 2022, les personnes non-vaccinées ne seront plus obligées de s’isoler pendant sept jours si elles sont cas contacts. Ce changement fait partie des mesures d'allégement du Ministère des Solidarités et de la Santé, conformément à l’avis du Haut Conseil de la santé publique du 11 février 2022.

Un test deux jours après l'alerte

Désormais, les cas contact (vaccinés ou non) devront réaliser un test antigénique, PCR, ou un autotest deux jours après avoir été alertées de leur situation. Si le résultat est positif, ils devront appliquer les règles d’isolement prévues dans cette situation. Dans le cas où le résultat a été obtenu à partir d'un test antigénique ou d'un autotest, ils auront à réaliser un test PCR de confirmation.

Dans l’attente de ce second résultat, ils pourront entamer leur isolement. Durant la période de quarantaine, les cas confirmés devront :

  • Appliquer les gestes barrières,
  • Porter le masque en intérieur et un extérieur,
  • Limiter leurs contacts (particulièrement avec les personnes à risque)
  • Télétravailler dans la mesure du possible. 

Enfin, notez que ces mesures concernent toutes les personnes de plus de 12 ans. Certains collégiens, et les lycéens, sont donc concernés.