Annick Girardin : écoute et échange, mais pas d’annonces particulières au terme du premier jour du voyage de la ministre des outre-mer

coronavirus
Annick Girardin : écoute et partage, mais pas d’annonces particulières au terme du premier jour de la ministre des outre-mer
La ministre des Outre-Mer a échangé avec les acteurs de la crise de la Covid-19 sous le carbet de l'institut Pasteur ©M. Nourry
Une petite visite de l’Institut Pasteur, pour se faire présenter le drive et les laboratoires. Puis une rencontre-échange avec les élus et les acteurs du dispositif sanitaire de lutte contre la Covid-19. La ministre a d’abord voulu prendre le pouls de l’épidémie en Guyane.
 
Premier objectif de la MOM, se rendre compte de la situation sanitaire et installer officiellement le Comité de Gestion de Crise (COGEC) composé d’élus de tous bords, d’associatifs mais aussi de personnes issues du monde social et économique.
Puis la ministre a listé les mesures qui vont être déployées au plus vite, a t-elle promis, pour tenter d’enrayer la propagation du virus.

Le renforcement des capacités de soin en milieu hospitalier :

  • 17 soignants sont arrivés lundi et ont ainsi permis d’augmenter la capacité effective de 6 lits de plus en réanimation Covid-19
  •  Mercredi 24 juin, arrivée d’une cargaison de 1 200 tenues de protection, 66 000 masques chirurgicaux et 30 pousse-seringues
  •  Une unité de l’hôpital de campagne de la Sécurité Civile de 20 lits de médecine générale, avec un bloc opératoire. Accompagnée 42 soignants et logisticiens pour la faire fonctionner.
  •  Arrivée de 15 respirateurs, qui porteront la capacité du territoire à 80 respirateurs pour les services de réanimation.
  •  1 avion militaire avec une capacité de transport de 4 malades, simultanément, est mis en alerte et pourra être projeter sur la base-aérienne 367 à Matoury avec un renfort d’officiers pour les équipes sur place
  •  Atteindre les 1 000 tests/jour
  •  Dotation d’un nouvel appareil d’analyse d’une capacité de 1 200 tests/jour 
  • Un traitement, dont on a parlé au niveau national, permettant de baisser de 30% la mortalité due à la Covid-19 sera disponible chez nous.

Concernant les mesures restrictives :

  • Le couvre-feu pourra être étendu dans sa durée et sur d’autres parties du territoire impactées
  • Le nombre de lieux d’accueil et d’hébergement des personnes positives et nécessitant un isolement sera augmenté.

Aujourd'hui mercredi 24 juin, la ministre continue sa visite officielle à Saint Laurent du Maroni où elle doit faire le point sur la crise sanitaire et sur la surveillance du fleuve. Elle terminera son déplacement par des annonces en fin de journée, juste avant de prendre l'avion du retour en métropole. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live