Après des années de mobilisations, de nouveaux travaux annoncés sur la piste Des Champs, à Cacao

aménagement du territoire
Travaux en cours sur la piste Des Champs à Cacao. ©DR
Ce lundi 29 août 2022, des travaux d'urgence ont commencé sur la piste des champs située à Roura, dans le village de Cacao. Pour le long terme, des travaux définitifs ont été annoncés par la mairie, la CTG et l'EFPAG pour 2023.

Bientôt la fin d’une bataille de plusieurs années ?  L'établissement public foncier d'aménagement de Guyane (EFPAG) a annoncé, en août 2022, le lancement prochain des travaux définitifs pour rénover la piste des Champs, dans le village de Cacao à Roura. Une opération prévue pour l’année 2023, impliquant la Collectivité Territoriale de Guyane et la mairie de la commune.

La piste Des Champs à Cacao. ©DR

De nouveaux travaux d'urgence

En attendant, 100 000 euros ont été débloqués pour des travaux d’urgence. Ils ont débuté ce lundi 29 août 2022. Ce n’est pas la première fois qu’une telle opération est menée sur la piste des Champs. Les années passées les agriculteurs et maraîchers hmongs - qui empruntent ce chemin - se sont mobilisés plusieurs fois pour dénoncer son mauvais état.

En 2019, sous la mandature de David Riché (ancien maire de Roura), ils avaient obtenu des travaux de réhabilitation provisoire. La piste était donc dans un état convenable et l’édification d’une vraie route goudronnée était prévue. Aujourd’hui, la piste des Champs est de nouveau dégradée, les travaux définitifs annoncés en 2019 ne sont jamais arrivés. Cette fois sera peut-être la bonne.

Une contribution de tous pour des résultats durables

Jean-Claude Labrador, actuel maire de Roura, était l’invité de Franck Leconte dans le 13h de Guyane la 1ère. Il a notamment évoqué la tenue des travaux actuels. "Je me suis rapproché de l’EFPAG qui veille à ce que ces travaux soient fait dans de bonnes conditions et que ces travaux, même provisoires, soient de bonne qualité pour que les agriculteurs aient moins de difficultés pour circuler", a-t-il dit.

Nous travaillons, en partenariat avec la CTG et l’EFPAG,  à réussir quelque chose de définitif […] Ce sera entre 1.5 millions et 3.2 millions d’euros […] Pour éviter que les agriculteurs – et les touristes – soient embêtés et puissent rouler en sécurité, les partenaires ont décidé de faire des travaux de meilleures qualités pour que ça puisse tenir.

Jean-Claude LABRADOR, maire de Roura.

L'élu, par ailleurs, annoncé qu’une réunion sera organisée avec les habitants de Cacao au sujet de la pratique de la piste. "Nous avons des engins à la chaîne qui circulent et qui abîment la surface. Je pense qu'il y aura des dispositions particulières à prendre. Il faudra aussi que chacun porte sa contribution pour permettre à ces travaux de tenir le plus longtemps possible", a-t-il indiqué.