Ariane V243 : plus que quelques heures...avant le lancement

sciences
Ariane 5 a pris son envol à 18h34, mardi soir
Décollage d'Ariane 5 le 4 mai dernier. ©ESA, Cnes, Arianespace. Optique du CSG.
Le vol Ariane 243 débutera à 18h53 ce mardi 25 septembre à Kourou. Le lanceur lourd européen va placer deux satellites de télécommunication en orbite, dont l’un pour l’Azerbaïdjan.
Le lanceur Ariane 5 a quitté à  le bâtiment d’assemblage final, il est désormais positionné sur sa zone de lancement.
La fusée a parcouru les 2,8 km en 1 heure de roulage, grâce aux rails spécialement installés dans l’enceinte du Centre Spatial Guyanais.


Deux satellites 

A son sommet, dans sa coiffe, deux satellites qui seront placés en orbite autour de la Terre : un appareil américain dont le maître d’œuvre est Boeing, Horizons 3E, pour les opérateurs Sky Perfect Jsat et Intelsat. Il participera à la fourniture de services haut-débit de nouvelle génération dans la région Asie-Pacifique.
Le lanceur lourd européen placera également sur orbite deux appareils associés en un même bloc. Il s’agit du deuxième satellite géostationnaire d’Azerbaïdjan, Azerspace-2, qui permettra de répondre à la demande croissante en services de télédiffusion directe. Il assurera aussi des services de télécommunication pour des besoins publics et privés en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique sub-saharienne.


Un vol important 

Intelsat 38 accueille pour sa part plusieurs plateformes de télédiffusion directe couvrant les régions d’Europe centrale et orientale ainsi que la zone Asie Pacifique. Il aura également pour mission de fournir du haut-débit aux entreprises et à plusieurs Etats d’Afrique.
"Initialement, ce satellite devait être lancé avec un satellite indien dont le placement en orbite a dû être annulé pour des raisons techniques," explique Arianespace. C’est finalement un ensemble de 4 satellites pour le dispositif Galileo qui avait été lancé le 25 juillet dernier.
Le vol de ce mardi 25 septembre va marquer une étape importante pour Ariane 5 puisqu’il s’agit du 100e décollage du lanceur, en 22 ans de service. La mission durera 42 minutes.
Le reportage de Guyane la 1ère :
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live