"Ayawande", un nouveau bateau pour les scientifiques, afin d'étudier les eaux guyanaises, et leurs ressources

sciences
Bateau côtier Ayawande
Le bateau côtier Ayawande ©LEEISA
Ayawande c’est le nom du bateau qui sera  inauguré par le CNRS et l’IFREMER  ce mercredi 31 août à la marina du Port maritime de Cayenne.  Ce bateau côtier est le nouvel équipement nautique de l’unité d’appui et de recherche LEEISA.

Il a fallu près de 5 ans, avant que le bateau Ayawande devienne réalité. Ce bateau côtier est le nouvel équipement nautique de l’unité d’appui et de recherche LEEISA. Auparavant les équipes du CNRS ne possédaient pas leur propre embarcation pour mener à bien leur analyses des eaux des côtes guyanaises.

Ayawande a été réceptionné en Guyane en avril 2022.  Il servira à l’équipe EDyLiC du laboratoire LEEISA et au projet d’Observatoire pluridisciplinaire de l’écosystème mangrove afin de faciliter « l’’accès aux zones d’études des scientifiques travaillant sur les questions littorales et côtières, pluri-thématiques, de la Guyane ».

Antoine Gardel CNRS
Antoine Gardel CNRS ©DR

C’est un bateau accessible à toute la communauté scientifique afin de mieux analyser la ressource halieutique, le déplacement des bancs de vase au large et mieux comprendre leur morphologie, mieux comprendre la nature des masses des eaux côtières, le fonctionnement du réseau trophique, mieux comprendre aussi  le réseau les interactions,  nous aurons des observations régulières sur le temps en Guyane, nous n’avons pas suffisamment de données régulières pour étudier les changements climatiques  

Antoine Gardel CNRS

Gagner en autonomie

La construction a été financée par le CNRS, l’Ifremer et la Préfecture de la Guyane. L’AFD (agence française de développement) apporte un financement de 150 k€ pour l’équipement scientifique. L’idée pour les chercheurs de pouvoir circuler en toute autonomie dans les estuaires de l’Oyapock et du Maroni. Il permet également de naviguer en toute sécurité jusqu’à 20 miles nautiques des côtes guyanaises.

Avec ce bateau, nous serons autonomes.  Ce bateau a été commandé et dessiné pour  répondre à nos critères opérationnels, accéder à des parties du littoral  afin de nous permettre de mieux comprendre la fonction des écosystèmes côtiers.

Antoine Gardel CNRS

 Ayawande mesure 7,5 mètres de longueur pour un tirant d’eau de 47,5 cm. Il est équipé de deux moteurs de 135 chevaux. Ses premières sorties du bateau sont prévues en septembre.