Brésil : des candidats transsexuels obtiennent des scores historiques aux élections municipales

océan atlantique
Drapeau du Brésil
©DR
Quelques semaines après la Guyane, c’était au tour du Brésil de voter pour les élections municipales dimanche dernier. Surprise lors du scrutin : des candidats transsexuels ont obtenu des scores historiques dans des grandes villes du pays.




 
À Sao Paulo, la plus grande métropole du Brésil, deux transsexuels font partie des 10 candidats ayant recueillis le plus de votes au conseil municipal.

Érika Hilton récolte 50.477 voix, devenant ainsi la première transsexuelle noire élue au conseil municipal de la capitale économique.
Elle a d’ailleurs immédiatement déclaré sur twitter, je cite : « Nous avons gagné! C'est une première historique ! »

Elu également, Thammy Miranda avait défrayé la chronique en faisant une campagne de publicité pour une marque de cosmétiques pour la fête des pères.

Aracaju, capitale de l'Etat de Sergipe, a également élu pour la première fois une conseillère municipale transsexuelle en la personne de Linda Brasil.
"Pour moi, c'est historique, mais c'est aussi une grande responsabilité, parce que je représente une communauté qui a toujours été exclue", a-t-elle déclaré après son élection.

Pour la première fois cette année, les candidats transexuels ont pu se présenter sous leur nom d'usage, et non celui qui avait été inscrit sur les registres d'état civil à leur naissance.

Le Brésil reste l’un des pays où l'on recense le plus de meurtres de transsexuels au monde, 124 officiellement l’an dernier.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live