publicité

Brésil : Le nouvel aéroport de Macapa sera inauguré le 12 avril

La capitale de l'Amapa va accueillir le président du Brésil, Jair Balsonaro, le 12 avril. Le chef d'état inaugurera le nouvel aéroport de Macapa qui accentuera ses liaisons nationales et internationales. Ce terminal aéroportuaire pourrait recevoir jusqu'à 5 millions de passagers par an.

Le nouvel aéroport de Macapa © Infraero
© Infraero Le nouvel aéroport de Macapa
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
C'est une infrastructure qui était attendue à Macapa, la capitale de l'Amapa : l'aéroport international Alberto Alcolumbre.
Les travaux avaient débuté en 2004 puis avaient été interrompus en 2008 en raison de graves irrégularités dans le marché. Ils ont repris en 2015 et ont été achevés en 2019. Cet aéroport flambant neuf doté des dernières technologies n'a rien à envier aux infrastructures internationales augmente, de fait, sa capacité d'accueil et va générer un trafic aérien important sur le territoire national et sur les liaisons internationales si des compagnies aériennes étrangères se positionnent.


Un aéroport qui ouvre des espoirs d'améliorations économiques dans l'Amapa

Sur le plan touristique et économique c'est une bouffée d'air qui s'annonce avec ces vols supplémentaires. On prévoit de l'embauche par exemple que l'on estime à 2800 emplois directs et indirects. Dans cette structure, une vaste zone commerciale de 64 loges est prévue. 14 seront fonctionnelles dès le 12 avril.
Le nouveau terminal est équipé de tout ce qu'il faut pour le commerce international avec des zones pour la police fédérale, le fisc fédéral, l'Agence nationale de surveillance sanitaire (Anvisa) et la surveillance agricole (Vigiagro).
Le dernier vol à partir de l'ancienne aérogare pour Belem s'effectuera dans l'après-midi du 12 avril. Elle sera ensuite démolie pour permettre l'érection de nouvelles infrastructures.
Cet aéroport qui sera inauguré le 12 avril à 11h par Jair Bolsonaro, le président du Brésil, devrait couvrir les besoins de l'aviation civile amapaense pour les 30 prochaines années.

Sources : Diaro do Amapa

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play