Brésil : le système de santé en Amapa ne peut plus faire face à la crise Covid-19

coronavirus
Macapa durant le confinement
Régulation des déplacements dans la capitale de l'Aamapa ©Capture écran RedeAmazonica
A Macapa, la capitale de l'Amapa à 600 km de la Guyane, le maire Clécio Luis a annoncé le 16 mai, l'effondrement du système de santé dans sa ville. Il n'y a plus assez de personnels soignants pour faire face à la pandémie alors que les malades affluent de toutes les communes. 
Alors qu'en Guyane, toutes les attentions se portent sur la commune frontière Saint-Georges qui recense désormais 64 cas positifs au Covid-19 dans l'état voisin brésilien, l'Amapa, les autorités reconnaissent une forme d'impuissance face à la pandémie.
Des files d'attente devant toutes les unités d'accueil à Macapa
Des files d'attente devant toutes les unités d'accueil à Macapa ©Capture reportage RedeAmazonicaAmapa
 

Manque de soignants et de matériel

Le maire de Macapa, Clécio Luis a déclaré que la recherche de personnels soignants médecins et infirmiers n'a pas été fructueuse. A peine 6 candidatures retenues sur le 50 postes proposés. Parmi le personnel actuel beaucoup sont tombés malades, certains sont décédés. Difficile également de trouver du matériel, notamment des lits, les fabricants n'en ont plus. Macapa est submergée par la population qui afflue de partout pour se faire soigner, des petites villes de l'Amapa et du Para également du fait de la proximité.
Le confinement est maintenu et s'est durci avec un système de jours pairs et impairs pour autoriser la circulation et le transport public.

Le reportage de RedeAmazonicaAmapa
Chiffres du 16 mai en Amapa
3 834 cas confirmés en Amapa dont 2639 à Macapa où on recense également 3452 cas suspects.
A la frontière la petite ville d'Oiapoque compte 68 cas positifs au Covid-19 et 188 suspects.
108 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie en Amapa.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live