Camopi : les jeunes s'expriment à travers un film sur le suicide

éducation
Mélissa Cachine de Camopi
Mélissa Cachine, élève en 3ème au collège Paul Suitman ©guyane 1ère
Au collège Paul Suitman à Camopi, un groupe d’élèves a voulu s’exprimer sur la question du suicide. Membres de l’atelier audiovisuel, ils ont écrit, interprété les rôles et réalisé un court métrage d’une trentaine de minutes. Leur film s’appelle" Larmes amérindiennes".
Les jeunes de Camopi ont voulu s'exprimer sur une problématique grave et préoccupante : le suicide. Une véritable épidémie en pays amérindien où depuis l'an 2000, Camopi a été meurtri par une vingtaine de suicides. Le suicide est d'ailleurs la première cause de mortalité dans ce village du haut Oyapock.
Avec un appareil photo, un micro et l’aide de leurs professeurs, les 17 collégiens de l’atelier 7ème art ont réalisé un court métrage sur le suicide. La fiction est tirée de leur vécu. Il y a quelques mois, deux de leurs camarades se sont donnés la mort. Cet épisode dramatique au sein du collège, ils l'ont vécu de manière très douloureuse. Pour expuger cette douleur, dans ce film, ils ont montré leur réalité, l’alcool,  la vie entre tradition et modernité, les déceptions amoureuses et les relations avec les parents parfois difficiles.
Le film s'achève par un nouvel appel à l'aide adressé au président de la République.

Le reportage de Laurence Tian-Sio-Po et Olivia Garrett-Alaïs