guyane
info locale

Camopi : une lycéenne à la recherche d'une famille d'accueil sur le littoral

vie locale
Brenda Koupi de Camopi
Branda 16 ans, lycénne habite Camopi sur l'Oyapock ©guyane 1ère
Une problématique se pose en Guyane. Beaucoup de jeunes quittent le système scolaire faute de structures d'accueil et d'accompagnement sur le littoral. La jeune Brenda a arrêté le lycée depuis deux semaines en raison d'un différend avec sa famille d'accueil.

En France, chaque année 150 000 jeunes quittent l'école sans diplôme. Cette problématique a été abordée cette semaine dans l'hexagone à l'occasion de la 9ème édition de la journée nationale du refus de l'échec scolaire. La ministre de l'éducation nationale, Najat Vallaut Belkacem a signé à Paris un engagement pour favoriser la réussite de tous les élèves et lever les obstacles liés à l'origine sociale ou territoriale.
Brenda qui vient de Camopi est confrontée à la réalité de l'éloignement parental et d'être hébergée pour la poursuite de ses études dans une famille d'accueil. Depuis deux semaines, elle est rentrée chez elle en raison d'un différend avec la famille qui l'hébergeait. Pourtant, t
out au long de sa scolarité, Brenda a multiplié les récompenses pour son comportement exemplaire mais surtout pour ses bons résultats scolaires, comme en témoigne son ancien professeur de technologie Wesley Constant.
Cette situation attriste le père de Brenda pour qui l'éducation de ses enfants est primordiale. Elle constitue une porte vers la réussite. Mais Brenda ne va pas baisser les bras, elle veut devenir infirmière pour exercer sur sur les rives de l'Oyapock.
En attendant, la résolution définitive du problème de l'hébergement, Brenda ira chez des amis au village de Sainte Rose de Lima à Matoury.

Le reportage de Leilia Chérubin-Jeannette et Laurence Tian Sio Po

 

 

Publicité