publicité

Cayenne : nuisances de l'établissement Babylone à la rue Devèze, les habitants disent stop

Les habitants d’une partie de la rue Gabriel Devèze à Cayenne en ont assez. Depuis un peu plus de trois mois, ils subissent des nuisances sonores tous les samedis soirs à cause de soirées pour les jeunes organisées dans un établissement. L'insécurité a atteint son apogée le week end dernier.

L'affiche de l'établissement Babylone © guyane la 1ère
© guyane la 1ère L'affiche de l'établissement Babylone
  • Catherine Boutet
  • Publié le
Des nuisances sonores et un climat d’insécurité qui se répètent tous les fins de semaines. Plusieurs coups de feu ont une fois de plus été tirés dans la nuit de samedi à dimanche derniers. Une fois de trop.
Des traces de balles sur les murs d’une école, de mémoire de riverains ce n’était jamais arrivé à la rue Gabriel Devèze qui est une petite rue du chef lieu connue pour sa tranquillité.
Dans cette rue, il y a plusieurs restaurants, deux écoles, quelques bureaux  mais surtout le lieu de résidence de centaines de familles. Certains ont toujours vécu sur place comme cette dame de 82 ans :

"... ils s'asseyent là sur ma marche, ils boivent leur alcool, ils parlent fort, ils crient, quant aux filles n'en parlons pas. Ils parlent patois, un peu de tout. Dès qu'ils arrivent, je ne dors pas jusqu'à 6 heures du matin..."


Tout allait bien jusqu’à l’ouverture du Babylone un bar musical qui organise tous les samedis des soirées pour les jeunes. Et depuis les nuisances sont permanentes, un restaurateur doit tous les lundis nettoyer devant son établissement. Il ramasse ainsi, des mégots, joints, des armes blanches...

Les habitants font circuler une pétition


Ces nuisances sonores gênent tout le quartier, et la tension, est montée d’un cran lorsque le week-end dernier plusieurs coups de feu ont été tirés. Entre cinq et dix tirs.
Le gérant de l’établissement n’a pas souhaité nous accorder d’interview mais il a déclaré louer ses locaux à des associations pour des soirées privées.
Selon lui, tout serait encadré avec des caméras et des vigiles postés à l’entrée de l’établissement. Pour les nuisances sur la voie publique, il estime ne pas être responsable.

Marie-Laure Phinera-Horth, la maire de Cayenne doit recevoir le propriétaire du Babylone le 9 mai. Elle pourrait prendre une décision après cet entretien. En attendant les riverains du bar ont l’intention de faire circuler une pétition dans le quartier.



1 525 856 452

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play