Cellule interministérielle de crise : le préfet en appelle à la responsabilité de chacun

coronavirus
CIC du 10 août
©Antoine Defives
Pas de mesures de freinage renforcées annoncées ce soir à l’issue de la CIC. Le plan d’adaptation reste identique. Le préfet de région appelle à la responsabilité de chacun.

Pas de mesures de freinage renforcées annoncées ce soir à l’issue de la CIC. Le plan d’adaptation reste identique. Le préfet de région appelle à la responsabilité de chacun.

Des mesures inchangées

Les mesures de freinage étaient très attendues. Les chiffres le démontrent chaque jour, l’épidémie gagne du terrain en Guyane. La vaccination ne décolle pas, 30 % des habitants possèdent un schéma vaccinal complet. La Guyane est le département de France, qui affiche le taux de vaccination le plus bas. Pourtant pas de nouveau plan d'adaptation renforcé. Rien ne change.

Thierry Queffelec, préfet de Guyane
Thierry Queffelec, préfet de Guyane ©Guyane la 1ère

Depuis 4 jours nous avons atteint un plateau. Pas de mesures de contraintes supplémentaires. Nous misons sur une responsabilité individuelle (…) Cette semaine, nous avons battu de tristes records 15 morts, 115 hospitalisations, nous avons atteint un record de pic. Les nouvelles mesures sont simples. Nous avons fait une très bonne rentrée (...) Prendre des mesures et arrêter la rentrée scolaire pour une incidence qui se stabilise,  aujourd’hui il vaut mieux miser sur la responsabilité de chacun. Le message passe par la proximité. Il y a un léger frémissement au niveau de la vaccination (…) Il y a une notion de prise de conscience...

Thierry Queffelec préfet de Guyane

 

Des hôpitaux saturés malgré les mesures 

Depuis le 21 août, les bars et restaurants (déjà empêchés d’accueillir des clients sur place depuis l’instauration du couvre-feu), et autres lieux de socialisation, sont fermés. Le couvre feu est étendu à deux autres communes Mana et Saint-Laurent classées désormais en zone orange tandis que Sinnamary et Roura passent au vert. Ces dernières ne sont plus soumises au couvre feu de 19h à 5h ni au confinement du week-end. 
Cette réunion s'est tenue avec la participation des instances habituelles et de deux membres du nouveau Comité citoyen de la transparence, au lendemain du cri d’alarme lancé par les directeurs des trois hôpitaux du territoire. 

Les derniers chiffres déclarent un taux d’incidence de 494 pour 100 000 habitants. Trois nouveaux décès sont à déplorer aujourd'hui.