Cayenne : à l'appel de Trop Violans plus de 200 personnes ont marché pour dire stop à l'insécurité en Guyane

violence cayenne
Marche contre la violence 16 avril
©Guyane la 1ère

Entre 200 et 250 personnes étaient dans les rues de Cayenne hier, vendredi après-midi. A l’appel de Trop Violans, elles ont marché pour dire STOP à l’insécurité sur le territoire. Le cortège est parti de l’ex place Victor Schœlcher et s’est dirigé vers la préfecture.

Pour Trop Violans, l’heure est grave. L’association indique avoir été contactée par une cinquantaine de victimes ces derniers mois.

Trop Violans marche contre la violence
©Guyane la 1ère

Une recrudescence d’agressions qui inquiète et exaspère les manifestants. Ils veulent des actions contre cette insécurité devenue permanente en Guyane et qui ne donne aucune perspective à la jeunesse.

Insécurité : une marche à l'appel de Trôp Violans.

Au terme de cette marche marquée par des discours, des minutes d’applaudissement et de silence en hommage aux victimes d’agressions, l’association a demandé audience au préfet afin, entre autres problématiques, de demander à ce que le comité de suivi des Accords de Guyane sur la question de la gestion de l’insécurité soit réactivé.