Cayenne : la zone Collery régulièrement inondée, commerçants et clients se rebiffent

environnement cayenne
Inondations à Collery
©Guyane la 1ère

A chaque saison des pluies, les commerçants de la zone Collery ont les pieds dans l’eau et leurs clients aussi. Ils se sont regroupés pour protester contre l’absence d’entretien de la route. Cette zone fait partie de la ville de Cayenne et est traversée par la route nationale. 

Comme chaque année, des images de la zone Collery submergée refont surfaces. Avec la saison des pluies certains commerçants rencontrent même quelques surprises sous leurs voitures comme un caïman par exemple.

Inondation à la zone Collery
©Guyane la 1ère

Sous les eaux, les conducteurs ont parfois même du mal à distinguer la route explique Céliane Cimadure, directrice de magasin :

La chaussée est réduite puisque les gens sont obligés de rouler au milieu du chemin. Il est arrivé que quelqu'un tombe dans le canal. Qui dit rouler au milieu de la chaussée dit embouteillage... l'accès aux magasins est problématique...

 

Toujours pas de réponses de la mairie de Cayenne ou de la DEAL


Des canaux désengorgent normalement la RN1 qui traverse la zone d’activité. Afin d’éviter, normalement, des inondations qui arrivent parfois jusque dans les magasins à proximité. précise André Ho propriétaire de magasin :

Les deux canaux de chaque côté de la deux fois deux voies sont censés drainer mais ils débordent. Le curage n'est pas fait, l'eau déborde des deux côtés et inondent les commerces...

La zonne Collery inondée en saison des pluies
Une voie inondée rendant l'accès au magasin pratiquement inacessible ©Guyane la 1ère

Une partie de la zone Collery est une copropriété privée, l’entretien d’une partie des routes est donc de la responsabilité des commerçants. Mais pour celles qui entourent la zone d’activité ou de la RN1, c’est la mairie de Cayenne et l’état qui sont responsables rajoute André Ho propriétaire de magasin :

Il y a des syndics dans les deux zones, les entreprises ont écrit des courriers à la mairie, à la DEAL, à la préfecture mais on constate que rien n'est fait et la situation n'évolue pas.


La situation se répète à chaque saison des pluies et les commerçants sont sans réponse et prennent l’eau. Mais ils gardent l’espoir d’avoir un jour une solution pour garder pieds au sec toute l’année.

Zone Collery : quel piste pour des voies à trous et inondables?

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live