Coronavirus : installation de l'hôpital de campagne sur l'ancienne hélistation du Centre hospitalier de Cayenne

coronavirus cayenne
Installation de l'hôpital de campagne
Tentes, lits picots pour accueillir les patients dans l'hôpital de campagne ©Sébastien Laporte
L’installation de l’hôpital de campagne de la sécurité civile avance. Il devrait pouvoir entrer en fonction dimanche ou lundi à Cayenne, selon ses responsables. L’unité comptera 20 lits et un bloc opératoire, destiné aux patients non covid, afin de délester le centre hospitalier.
En quelques heures, l’hôpital de campagne a déjà pris forme sur l’ancienne hélistation du centre hospitalier de Cayenne.
Les équipes de l’élément rapide d’intervention de la sécurité civile, l’Escrim, ont déjà réparti les 20 tonnes de matériel.
Les lits picots des futurs patients de l'hôpital de campagne
Les lits picots des futurs patients ©Sébastien Laporte
Dans l’après-midi, une première présentation officielle a déjà lieu. L’unité compte 16 lits d’hospitalisation et 4 lits de soins continus. C’est une zone d’hospitalisation de très courte durée, 24 à 48h maximum »


Objectif : délester le Centre hospitalier

L’hôpital de campagne pourra prendre en charge les patients non covid, afin de délester le centre hospitalier, notamment les urgences.
Un bloc opératoire de l'hôpital de campagne
Un bloc opératoire de l'hôpital de campagne ©Sébastien Laporte
Sur place, le personnel soignant disposera d’une salle d’imagerie et d’un bloc opératoire.
François Topin, médecin chef de l’Elément de sécurité civile rapide d’intervention médicale (Escrim) :
 

Nous avons une équipe chirurgicale complète c'est à dire un chirurgien, un médecin anesthésiste, deux infirmière anesthésistes et une infirmière de bloc. Si jamais l'accident est grave et qu'il y a une saturation des services chirurgicaux du bloc opératoire du CHC , nous pouvons réaliser le geste mais ce sera toujours des gestes minimum.

 


L’accueil des patients sera effectué aux urgences. Le personnel de cette structure mixte – civile et militaire – aura accès au dossier médical unique de chaque malade, comme au centre hospitalier.
L’ensemble devrait être prêt à recevoir ses premiers patients dimanche ou lundi.
 

Le temps que les équipes finissent l'installation, connecte tous les réseaux. C'est un service supplémentaire de l'hôpital de Cayenne donc il faut qu'il soit parfaitement intégré au réseau informatique, au réseau d'énergie et qu'il y ait une parfaite prise en charge des patients »

Lieutenant-colonel Jean-Michel Audibert


Cet hôpital de campagne a déjà été utilisé pour venir en aide à la Guadeloupe, suite à l’incendie du CHU en novembre 2017.



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live