Face à la menace de la propagation du variant brésilien Covid-19 en Guyane, le Comité scientifique territorial préconise la vaccination à partir de 18 ans

coronavirus cayenne
CST du 8 mars
©Communication CTG

En Guyane où la propagation du virus Covid-19 s'est beaucoup ralentie ces dernières semaines, le Comité scientifique territorial recommande de ne surtout pas baisser la garde. Le variant brésilien qui tue en masse au Brésil est à redouter pour cela il faut vacciner en masse dès l'âge de 18 ans.

L'élargissement de la vaccination est nécessaire ne Guyane en raison des flux de personnes qui continuent d'aller et venir entre le Brésil, via l'Amapa et notre région. Le président de la CTG, Rodolphe Alexandre en est convaincu. Le but est de parvenir à une immunité collective encore plus rapidement. Les moyens doivent être déployés rapidement sur l'ensemble du territoire pour cela. Le Progt peut être mis à disposition, notamment, pour l'île de Cayenne.

« Nous devons absolument  massifier la vaccination ! L’idée c’est que toutes les personnes volontaires puissent être vaccinées, y compris les jeunes. Nous ne pouvons plus nous permettre de procéder de manière partielle »

C'est la déclaration qu'il a faite ce 8 mars et qui s'adresse aux autorités sanitaires à l'issue de la réunion hebdomadaire du CST.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live