Intempéries : la maire de Cayenne demande la reconnaissance de catastrophe naturelle suite aux dégâts survenus dans la nuit du 20 au 21 février 2022

environnement cayenne
Un arbre s'est retrouvé sur la voie publique à la cité Coulée d'or (Cayenne). ©Karl CONSTABLE
Des nombreux dégâts matériels ont été provoqués par les intempéries dans la nuit du 20 au 21 février 2022, à Cayenne. En conséquence, la maire de la ville souhaite solliciter le Préfet de Guyane pour faire reconnaitre ces événements comme catastrophe naturelle.

Dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 février 2022, de nombreux habitants de la ville de Cayenne ont été victimes des intempéries. Elles ont frappé l’ensemble du territoire. Ces fortes pluies avaient alors provoqué de nombreux dégâts matériels : des arbres déracinés, des toitures arrachées ou encore des inondations. Un poteau électrique avait même pris feu avant d’engendrer une coupure de courant dans le secteur de Montabo.

Les administrés conviés à une réunion d'information

Par conséquent, Sandra Trochimara, maire de la ville de Cayenne, demande la reconnaissance de catastrophe naturelle pour les événements survenus ce soir-là. "Afin de constituer au mieux la demande de reconnaissance de catastrophe naturelle, Madame le maire convie les administrés ayant subis des dommages à une réunion d’information au sein de la salle de délibération de l’Hôtel de Ville, le vendredi 04 mars", ajoute la municipalité dans un communiqué.

Notez qu’au cours de la nuit du 20 au 21 février, au moins 10 personnes ont eu leur toiture arrachée, dont huit à la citée Coulée d’or et deux dans le secteur Montabo. Ces personnes ont été relogées chez des proches. Des arbres et des branches ont également chuté, notamment sur la voie publique. Un arbre est aussi tombé sur le véhicule professionnel d’un habitant de la résidence Viventura, sur la route de Montabo.