Le marché central de Cayenne de plus en plus dégradé, le collectif des marchands inquiet espère des solutions rapides

agriculture cayenne
Les problèmes s'accumulent au marché central de Cayenne et provoquent la colère des marchands titulaires. Ils sont inquiets pour la poursuite de leurs activités et sont, surtout, en attente de solutions proposées par la municipalité.

Le collectif des titulaires du marché central de Cayenne est inquiet. Leurs conditions de travail se détériorent de mois en mois et le client se fait plus rare. Ils ont rencontré cette semaine la maire de Cayenne, Sandra Trochimara pour lui faire part de leurs inquiétudes. Ils n'ont pas obtenu de réponse précise sur l'avenir cet établissement qui souffre d'un important délabrement. Il y a des problèmes de parking, d'attribution des places à l'intérieur du marché, pas de sanitaires qui fonctionnent et toujours des barrières devant les étals malgré la fin de la crise sanitaire.

Une réunion la semaine prochaine

Une réunion avec Sandra Trochimara et le collectif doit se tenir mardi prochain pour régler les nombreux problèmes. Toute première inquiétude : de nombreux professionnels, vendeurs ou agriculteurs travaillant pour certains depuis plus de 30 ans sur le marché central se retrouvent privés d’emplacements. Et cela arrive plusieurs fois par semaine. Pour d’autres, il n'y plus aucune place malgré leurs cotisations réglées.

Autre souci rencontré : un parking insuffisant. Les vendeurs comme les clients ne trouvent pas de place pour se garer. La première des conséquences c'est qu'au marché historique de Cayenne, il y a de  moins en moins de monde.

Pourtant en 2018, suite au concours de TF1,le marché de Cayenne avait été classé plus beau marché des DOM-TOM.

Les abords du marché de Cayenne
Les étals extérieurs du marché de Cayenne de moins en moins approvisionnés ©Jocelyne Helgoualch