Solidarité : plus de 6000 repas distribués à Cayenne grâce à l'opération "Les parépous de l'amitié"

solidarité cayenne
Popération Les parépous de l'amitié
La confection des barquettes ©Pierre Tréfoux
Le service du Samu social, avec l'opération solidaire "Les parepous de l’amitié", vient en aide aux personnes en difficulté dans le domaine alimentaire. Ainsi plus de 6000 barquettes repas ont été distribuées depuis le début de l’action, il y a un mois.
Dans la cuisine du lycée Anne-Marie Javouey à Cayenne, 350 repas sont confectionnés par jour.
Les repas confectionnés à la cuisine du lycée Anne-Marie Javouhey
Les bénévoles de la cuisine du lycée Anne-Marie Javouhey ©Pierre Tréfoux
Les denrées ont pu être achetées grâce aux dotations de chèques services par l’état.

Cela nous permet d'avoir plus de repas et on remet cela aux associations qui pourront distribuer ... On fait des repas pour plusieurs jours...

Aymeric Lalsie, coordinateur de l'opération "Les parépous de l'amitié"


Une distribution de repas très appréciée par les associations d'entraide

Ce sont les responsables de la cantine du lycée qui, bénévolement, préparent les repas. Une véritable aubaine pour les associations. Tertulienne Nehenie présidente de l’association C2S CAI exprime sa satisfaction :

Cela fait plaisir! Actuellement les gens ont faim, ont besoin de ça. C'est un très bon travail... tout le monde est content!

 
Opération solidarité Les parépous de l'amitié
La préparation des barquettes ©Pierre Tréfoux
Pour l'année 2020, 6 millions d'euros ont été donnés alors que chaque année ce sont 700 000 euros qui sont alloués en Guyane pour le soutien alimentaire par le biais de colis mais aussi de subventions pour les associations et en chèque-service.

C'est efficace ! En particulier pour les personnes qui sont à la rue et n'ont pas de quoi cuisiner. Pour ces personnes, les colis alimentaires ne sont pas la solution, les repas oui. L'idée c'est de développer le principe ailleurs en Guyane...

Claire Durrieu, sous-préfète au développement économique et social


Ce système qui utilise les chèques service pour les transformer en repas continuera même après la crise sanitaire qui touche les populations les plus démunies.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live