Tours Floralies : la fin d'une époque, l'opération de démolition a démarré à Cayenne

aménagement du territoire cayenne
Démolition Tours Floralies
©Gaël Ho-A-Sim
Une page se tourne pour la ville de Cayenne. La démolition des Tours floralies a commencé. Ce chantier intervient dans le cadre du projet de développement et de rénovation urbaine lancé lors de la mandature précédente. De nouveaux bâtiments devraient voir le jour ainsi qu’un espace culturel. 
Les deux tours de la cité les Floralies
©Patrick Nègre

Si les Tours Floralies pouvaient parler, elles raconteraient sans doute l’histoire de la Guyane sur quatre décennies. Placées stratégiquement à la proche périphérie de Cayenne, rond-point Nelson Mandela, du haut de leurs 8 étages (27 mètres de longueur) ces tours ont dominé durant très longtemps la ville de Cayenne, offrant une vue imprenable. Bâties en 1975 pour la Société Immobilière de la Guyane (SIGUY), ce sont les plus hautes constructions résidentielles, jamais construites en Guyane. Elles regroupaient 114 logements.

Des centaines de familles se sont succédées dans ces appartements. Il suffit d'imaginer...Des appartements spacieux, aux loyers défiants toute concurrence. Plusieurs générations se sont côtoyées, entre joies et peines, des histoires de familles en quelque sorte, que les résidents n’oublient pas. En 2016, 103 d’entre elles étaient relogées, les conditions de vie n’étaient plus acceptables. Les bâtiments ont subi, en effet, l’épreuve du temps : problèmes de distribution d'eau courante, maintenance difficile des ascenseurs, dégradation des parties communes, etc...

 

Une démolition programmée

Démolition Tour Floralies
©Gaël Ho-A Sim

Aujourd’hui, les Tours Floralies vont être démolies. La démolition de ces tours a été repoussée une première fois, en raison du retard dû à la découverte d'amiante dans les deux tours. Il a fallu procéder à un désamiantage long et délicat entrepris sur tout le bâtiment, à l’intérieur comme à l’extérieur. L'opération de démolition a donc commencé. Il s’agit de procéder par grignotage, étage par étage, à la destruction des murs. 

La démolition a nécessité la venue de matériaux des Antilles et de l’hexagone. C’est un chantier exceptionnel qui va durer 4 mois. C’’est un matériel qui n’existe pas en Guyane. Nous l’avons fait venir des Antilles et de l’hexagone. Il a été rassemblé ici. Les moyens conventionnels n’auraient pas pu le faire. Une opération qui prendra fin à la mi-février 2022.

Pierre-Victor Grandin chef de projet ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation) 

 

Un nouveau quartier, un centre

des arts et du spectacle

Nouveau quartier Floralie

La ville de Cayenne, en collaboration avec l'ANRU, l’agence nationale pour la rénovation urbaine a inclu les Tours des Floralies dans le 5e avenant du PDRU (Projet de Développement et de Rénovation Urbaine).

Sandra Trochimara
Sandra Trochimara maire de Cayenne ©CL

 

Nous voulons récupérer ce foncier pour la construction d’une cité des arts et du spectacle. Nous voulons offrir entre un espace de diffusion culturelle et un programme d’aménagement urbain qui doit faire la transition entre les différentes cités de la vilel de Cayenne.

Sandra Trochimara maire de Cayenne

 

Une page de l’histoire de l’architecture urbaine se tourne à Cayenne, la ville capitale. Des logements sociaux et un centre d’arts et de spectacles seront construits d'ici horizon 2026. Coût total de l'opération, 11,3 millions d'euros.