guyane
info locale

Macouria : un mort en marge de la grande parade

carnaval macouria
grande parade de Macouria
©Nickerson Perdius
Un jeune homme âgé de 20 ans a trouvé la mort à la suite d’une altercation devant le supermarché du quartier de Soula à Macouria alors que la grande parade suivie du vidé s’étaient à peine achevés. 


 
La ville de Macouria a offert samedi un show carnavalesque de qualité à l’occasion de sa grande parade.
Des festivités dans les rues du quartier de Soula avec un public qui s’est déplacé en nombre afin de vivre ce moment haut en couleurs.  Des groupes tels que Wanted de Kourou, Mayouri Tcho Nèg de Rémire-Montjoly ou encore Kassialata de Cayenne ont assuré l’ambiance. 
Costumes fortement colorés, thèmes, chants, orchestrations et danses, tout y était mais la fête a finalement été gâchée par un dramatique fait divers à l’issue du vidé de clôture.  
Un jeune homme âgé de 20 ans a trouvé la mort à la suite d’une altercation avec d’autres jeunes devant le supermarché U du quartier de Soula à Macouria. 
 

Une bagarre entre jeunes qui dégénère

Vers 20h15, à l’issue des festivités, une altercation éclate entre plusieurs jeunes. Les choses dégénèrent et l’un d’eux âgé de 20 ans est gravement blessé par arme blanche au niveau du thorax. Un autre âgé de 21 ans est lui touché à la hanche tandis qu’un troisième présente une blessure légère après avoir évité un coup de sabre. 
Le jeune homme de 20 ans gravement touché, originaire de Cogneau-Lamirande à Matoury est en arrêt cardiaque et sera rapidement pris en charge par les secours. Son cœur repartira grâce à plusieurs massages des médecins du SMUR sur place et sur la route mais il décédera à son arrivé à l’hôpital de Cayenne. 
Sur place dans le quartier de Soula, les gendarmes réussissent à éviter l’affrontement entre une bande de jeunes de Cogneau-Lamirande venue venger leur camarade et une autre bande composée de jeunes de Soula. Pour y parvenir les forces de l’ordre ont dû faire usage de balle de défense (LBD) et de gaz lacrymogène.
Une enquête pour homicide et tentative d’assassinat est ouverte. C’est la section de recherche de Cayenne qui a été saisi de l’affaire avec en soutien la brigade de recherche de Kourou.


L’enquête devra faire la lumière

De nombreuses zones d’ombre sont à éclaircir. Que s’est-il passé durant l’altercation ? Quel est le motif ?  
La section de recherche de Cayenne devra faire la lumière sur ce dramatique fait divers.
Les autorités lancent un appel à témoin.
Si vous détenez des informations ou vidéos vous pouvez contacter la brigade de gendarmerie de Macouria.
 
Publicité