[Municipales 2020] : Gilles Adelson entame un nouveau mandat à Macouria

élections macouria
Installation du conseil municipal de Macouria
Installation du conseil municipal de Macouria le 27 mai ©Pierre Tréfoux
Maire de Macouria depuis janvier 2013 – il avait alors succédé à Serge Adelson, décédé - Gilles Adelson entame son deuxième mandat : il a été élu ce matin par le nouveau conseil municipal, avec 31 voix sur 33 conseillers, dont 5 voix de l’opposition en sa faveur. 
La séance a eu lieu dans la salle du théâtre de la commune, pour respecter les contraintes sanitaires de distanciation sociale.
 

Une manifestation d'agents de la régie des territoires

Durant la matinée, une quinzaine d’agents de la régie des territoires (entretien d’espaces verts, ménages) ont manifesté près du lieu de la réunion, pour de réclamer le versement de leur salaire d’avril, toujours impayé. Ils craignent aussi de ne pas être payés en mai. Selon le maire, qui préside la régie, le problème réside surtout dans la chute des recettes de cette régie due à la crise sanitaire, et dans le non versement de sommes dues par un organisme public. Gilles Adelson doit rencontrer demain les agents – trente et un, au total - afin de leur proposer des solutions. Ce mouvement de protestation a nécessité la présence de plusieurs gendarmes et policiers municipaux devant le théâtre de Macouria.
Les agents manifestent à Macouria
©Pierre Tréfoux


Une installation du conseil municipal dans le consensus

En dehors de cela, l’installation du conseil municipal s’est déroulée dans une ambiance apaisée et consensuelle.
Le maire a rassemblé au-delà de sa majorité : il a été élu avec 31 voix sur 33 conseillers, et deux votes blancs. Le groupe d’opposition de Thierry Louis (4 élus) a voté en faveur du maire, afin de « suivre la volonté des macouriens », selon son chef de file, qui s’inscrit dans une « opposition constructive ». Même état d’esprit chez l'autre opposant, Emmanuel Prince (3 élus), qui s’est abstenu. Ce dernier a proposé la création d’une commission spéciale consacrée à la gestion et au suivi de la Covid-19 sur la commune. Le maire a indiqué que la création d’une cellule communale était prévue d’ici la fin de la semaine, et que toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.


Un discours rassembleur

Dans son discours d’intronisation, le maire s’est posé en rassembleur de tous les macouriens dans cette période difficile, rappelant l'action de la commune en matière de solidarité et de distribution de denrées alimentaires. Gilles Adelson a aussi affiché sa volonté de poursuivre les projets déjà lancés en matière d’urbanisme, de sécurité, de sport, de culture…sans plus de précisions sur les projets ou les mesures. La commune doit voter son Rapport d’Orientations Budgétaires (ROB) en juin, puis son budget dans la foulée, lequel a été reporté pour cause de crise sanitaire.Afficher Signature
 
Un bureau de 9 adjoints
Le conseil municipal a élu une liste de neuf adjoints, soit le maximum autorisé par la loi.
1ère adjointe : Monique Azer - Culture - Patrimoine - Tourisme
2ème adjoint : Serge Bacé - Relations citoyennes
3ème adjoint : Yvane Chand - Politique de la ville
4ème adjoint : Jean-Yves Thiver - Sport
5ème adjoint : Sandrine Payet - Urbanisme -Travaux
6ème adjoint : Claude Lemki - Education
7ème adjoint : Tania Giffard Clifford - Affaires sociales et inclusion sociale
8ème adjoint : Patrice Dibandi - Sécurité ds biens et des personnes
9ème adjoint : Rose Daniel - Economie - Agriculture
Six conseillers spéciaux avec des délégations ont également été désignés