Chronique judiciaire à Matoury entre Serge Smock et l'avocat Olivier Toumi conseil de l'ancien maire Gabriel Serville

politique matoury
Mairie de Matoury
©FL
Le maire de Matoury Serge Smock a dénoncé auprès du Procureur, selon France-Guyane, une convention d’assistance juridique passée entre l’ancien maire Gabriel Serville et l’avocat Olivier Taoumi. Pour Serge Smock, cette convention semble particulièrement onéreuse et contestable pour la collectivité.
Olivier Taoumi, actuel directeur de la Chambre de commerce et de l'aéroport Félix Eboué était conventionné avec la mairie de Matoury entre 2014 et 2017. L'actuel premier édile, Serge Smock dénonce cette convention et pointe surtout les honoraires qu'il considère particulièrement élevés.
L'avocat n’avait pas été le seul à candidater à l’époque. 


Olivier Taoumi dénonce un coup politique

En effet, selon Olivier Taoumi, d’autres cabinets ont candidaté. Il précise par ailleurs qu’il n’y a jamais eu de surfacturation et que la convention prévoyait un forfait de 9500 euros renouvelable tous les ans.
Il devait traiter tous les dossiers de la commune, contentieux et autres affaires. Il estime même avoir fait gagner de l’argent à la mairie :

C'est un coup tordu politique, une boule puante politique électorale, elle se dissipera comme une boule puante après les élections....Je ne vais pas contre attaquer. Pour moi on n'est dans la polémique électorale et pour l'instant je ne suis candidat à rien ... moi mon travail c'est de redresser la Chambre de Commerce et surtout redresser l'aéroport et l'assainir...


Et d'ajouter que cela et son travail jusqu'au 1er septembre 2021. L'avocat précise avoir passé un contrat moral avec la présidente de la CCIG, Karine Sinaï Bossou. Olivier Taoumi affirme avec force n'être candidat à rien du tout.
Le maire Serge Smock n’envisage pas de s’étendre sur le sujet et entend communiquer à minima dessus. L'ancien maire, le député Gabriel Serville est aux abonnés absents.