guyane
info locale

Les nouveaux locaux du palais de justice implantés au Larivot sur la commune de Matoury

justice matoury
Les nouveaux locaux du palais de justice implantés au Larivot sur la commune de Matoury
©F. Larzabal
Cinq mois après la crise de l'amiante au Tribunal de Grande Instance de Cayenne, l'activité judiciaire retrouve un rythme presque normal. Les anciens locaux de la Chambre de Commerce ont été réaménagés et équipés. C'est sur ce site qu'une grande partie de la chaîne pénale est installée.
La justice de Guyane hors des murs, sans domicile fixe, c'est presque de l'histoire du passé. Voici le nouveau Tribunal de Grande Instance de Cayenne. Il n'est plus situé dans le chef - lieu mais à Matoury au Larivot. Il accueille 60 greffiers, fonctionnaires de justice et magistrats. Un nouveau tribunal créé dans l'urgence après la fermeture il y a 5 mois, du palais de justice de Cayenne, pour cause d'amiante. Cet après - midi c'était la toute première audience pénale au Larivot. Pas encore de sonnerie à l'entrée des magistrats, c'est une question de jours.
Samuel Finielz, Procureur de la République :

"Créer une petite cité judiciaire en à peine un mois, je crois que c'est un exploit qu'il faut saluer. Maintenant, a nous de continuer sur cette lancée, de rester mobilisés, de bien informer le justiciable sur les différents lieux de justice, il y aura cette opération "Un jour, un lieu de justice" qui va vous être proposé rapidement et mettre à profit les investissements dont on a pu beneficier de la part du ministère de la Justice".

La justice en Guyane vivra encore  plusieurs mois difficiles, avec des sites éclatés répartis à Cayenne et Matoury. Le palais de justice historique toujours fermé mais le service d'accueil unique aux justiciables est ouvert? il va falloir rattraper le retard accumulé.
Un justiciable explique sa présence:

"On est venu déposer un dossier d'aide juridictionnelle en date du 30 avril, on était censé avoir la réponse sous deux mois, sauf que, le tribunal étant fermé pour cause d'amiante, cela prend un peu plus de temps. Comme aujourd'hui, ils ont réouvert le bureau , nous sommes venus voir l'état d'avancement de notre demande".

Non loin du palais de justice,une nouvelle salle a été créé dans l'urgence pour pouvoir accueillir les audiences pénales et civiles. Dans quelques mois, dans un immeuble du centre ville, des nouveaux locaux seront aménagés pour la juridiction de Cayenne. Autre site délocalisé, les procès d'assises se tiendront dans l'ancien Conseil Général, aujourd'hui, propriétée de la Ctg. 7 sites au total, accueillent à Cayenne et à Matoury , les services de la justice.
Patrick Chevrier, président du Tribunal de Grande Instance de Cayenne :

"Je ne dis pas que tout va bien se passer aujourd'hui, je crains qu'il arrive des dysfontionnements ,des bugs, que nous soyons confrontés à des empèchements, que nous subissions tout simplement des embouteillages, mais on va essayer de faire le maximum. Pour l'instant, nous avons des responsables sur chaque site".

Les opérations de reconfiguration immobilière se poursuivront dans les semaines et les mois à venir. Quant à la création de la cité judiciaire de Guyane, le projet n'est pas abandonné, il reste toujours d'actualité.
©F. Larzabal
Publicité